1. Un amour d'esclave - Ch 15.3


    datte: 15/05/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, BDSM / Fétichisme, Lesbienne, Auteur: qntn, Source: xHamster

    La soirée - Belle, troisième et dernière partie Bonne année à tous, et bonne lecture ! ----Un peu plus tard, notre visite nous a emmenées dans une salle qui résonnait de cris de plaisirs, et je pensais avoir découvert l’endroit où se retrouvaient les invités pour profiter de leurs esclaves ensembles… Quelle surprise en découvrant que les cris venaient non pas des maitres, mais bien des esclaves ! Et quelles esclaves !!! Partout dans la pièce des invités prenaient des soumises attachées dans des positions assez acrobatiques : tête en bas, en grand écart, en levrette retenues par des cordes… Elles étaient maintenues dans ces positions par un savant assemblage de barres métalliques qui bloquaient leurs poignets et leurs chevilles dans la position qu’avait voulu leur donner leur maitre… Et l’objectif de ces positions ne laissait aucun doute. Chaque esclave, quelle que soit la position dans laquelle elle se trouvait, avait ses orifices –tout du moins deux sur les trois, très facilement accessibles, voir même…exposés… Des invités défilaient pour les honorer, leur arrachant les cris de plaisir que j’avais entendus, puis les quittant aussi soudainement qu’ils les avaient prises pour passer à une suivante. - On dirait que tu apprécies le spectacle Câline ? - hmmmm oui, quelle est donc cette pièce merveilleuse ? - C’est le pilori… Certaines de ces filles sont… punies… - punie ? mmmmh, voilà une punition que je subirais volontiers ! Qu’ont-elles donc fait ces pauvres esclaves ? - Ce ...
    sont des servantes du Comte qui ont essayé de se donner discrètement du plaisir, ou bien des soumises qui n’ont pas satisfait les invités… Elles sont punies par là où elles ont pêché ! Il y en a d’autres qui sont là parce qu’elles l’ont demandé, mais elles ce sont des invitées, et elles ont le droit de porter un masque pour qu’on ne les reconnaisse pas… - Le monde à l’envers cette pièce ! En riant, nous nous sommes approchées d’une esclave attachée dans une position qui avait l’air très inconfortable. Elle avait les fesses posées sur un petit tabouret, mais les chevilles fixées au mur derrière elle… Dans cette position, son bas ventre avançait de manière très, très, très provocatrice vers les invités de la pièce. Ses mains étaient menottées derrière son dos, si bien qu’elle ne pouvait pas s’en servir pour donner du plaisir. Sa bouche peu accessible non plus ne laissait plus le choix à ses utilisateurs. L’un des invités s’approcha de nous –d’elle plutôt, et caressa gentiment la cuisse de l’esclave qui soupira de plaisir. Il glissa l’index de son autre main entre les dents de ma compagne pour l’inviter à se mettre à genoux devant lui. - Prépare moi pour la prendre - Oui monsieur Belle a baissé le pantalon de l’homme puis son caleçon, et a pris son membre dans sa bouche, sans poser plus de question. Il lui caressait délicatement la joue pour l’encourager, et de l’autre main et continuait de faire des gentillesses à l’esclave qu’il comptait prendre. Il m’a regardée un moment, puis ...
«1234...10»