1. Un amour d'esclave - Ch 15.3


    datte: 15/05/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, BDSM / Fétichisme, Lesbienne, Auteur: qntn,

    notre esclave derrière nous, mais nous ne nous faisions pas de doute sur la suite de sa soirée, elle serait très certainement remplie de plaisir…au sens propre… J’ai donc passé le quart d’heure suivant a inspirer des odeurs de sperme et de cyprine, et j’ai été incroyablement soulagée quand les horloges du château ont sonné pour nous signaler qu’il était l’heure de changer de masques. Cette fois ci, je jetais sans la moindre hésitation mon dévolu sur un masque ouvert, j’étais bien décidée à profiter pleinement des opportunités de la soirée. Et garce que j’étais, j’ai refilé mon masque…odorant, à une pauvre servante qui allait passer une heure à essayer de se retenir de vouloir prendre du plaisir… Surement une que l’on retrouverait au pilori ! Une fois nos masques changés, Belle m’a souri en me voyant enfin aventureuse… Elle m’a prise par la main, et m’a entrainé dans des couloirs où nous croisions de moins en moins de gens, invités ou servantes. Se retournant vers moi, elle m’a plaquée contre le mur et m’a immobilisé les poignets dans le dos - Si on nous nous voit, on est bonnes pour le pilori toutes les deux… Désolée, mais j’ai trop envie ! - Belle attends, qu’est ce que… Je n’ai pas eu le temps de finir ma phrase, elle me dévorait déjà la bouche d’un baiser incroyablement puissant mais sensuel. D’abord surprise, j’ai répondu à son baiser avec tout autant de fougue qu’elle, la retournant à ma place pour la plaquer contre le mur à mon tour. Nos masques nous gênaient, et ...
    je n’ose même pas imaginer ce qu’aurait pu etre notre baiser si nous étions toutes les deux à visage découvert ! Finalement, aussi subitement que nous avions commencé, un bruit nous à obligées à nous arrêter et à faire comme si de rien n’était. Nous avons regardé les environs, mais n’y trouvant personnes, nous nous sommes un peu rassurées. - Ca fait du bien… - Tu m’étonnes… Je traine cette envie de te sauter dessus depuis que nous sommes parties. - Tu aurais sans doute préféré que je nous enferme à double tour dans la chambre magique ? - Ah ça, on en aurait profité ! Mais tu regrettes ton choix ? - Pas le moins du monde madame la guide ! Je lui ai fait un petit bisou sur la joue, puis nous sommes reparties par où nous étions venues pour retourner à la soirée. Après ce petit épisode, Belle et moi étions beaucoup plus proche, et nous n’hésitions plus à nous frôler devant les invités pour leur montrer notre complicité et les tenter… Mais en fait, la soirée avec un masque ouvert n’était pas bien différente… Les caresses se faisaient souvent un peu –beaucoup, plus insistantes au niveau de l’entrecuisse, mais comme la plupart des invités avaient déjà trouvé une esclave à cette heure, aucun ne nous a demandé de service. Nous avions beau nous frôler devant eux, Belle et moi, glisser des mains dans leur pantalon pour les aguicher, aucun ne voulait détourner son attention de l’esclave qu’ils avaient déjà. Ca en devenait presque frustrant à la longue… Finalement, nous avons décidé de ...
«1234...10»