1. Un amour d'esclave - Ch 15.3


    datte: 15/05/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, BDSM / Fétichisme, Lesbienne, Auteur: qntn,

    retourner voir Maitre. Lui aurait certainement envie de profiter de moi ou de Belle –tiens, quelle idée intéressante ! Je l’ai regardée des pieds à la tête, et je l’ai imaginée entre les bras de Maitre, découvrant le plaisir que je ressentais à chaque fois qu’Il me prenait ! Je me découvrais très altruiste !Nous l’avons retrouvé dans un petit salon assez calme, où mademoiselle Amandine et Lui discutaient avec quelques personnes. Coquines, nous nous sommes approchées du groupe, moi donnant pour cible Maitre à Belle, elle me donnant un des hommes de l’assistance, plutôt charmant je dois dire… Arrivant au beau milieu de leur discussion, Belle et moi nous sommes mises à genou devant nos cibles respectives sans leur laisser la moindre chance, baissé leur pantalon, et amoureusement pris leur sexe dans la bouche. Connaissant Maitre, Il ne nous aurait pas rejetées, mais c’était l’autre qui risquait de le faire, en nous traitant d’esclaves mal élevées. Rien de tout ça heureusement, puisque l’un comme l’autre ont décidé de s’asseoir dans leur fauteuil pour profiter de cette caresse que ces deux esclaves leur offraient de si bon cœur. Du coin de l’œil, je voyais Belle sucer goulument le sexe de Maitre, et la pointe de jalousie que j’en ressentais n’était rien à côté du bonheur de voir Maitre radieux… De mon côté, j’essayais de donner du plaisir à mon amant, et à entendre ses soupirs, il semblerait que je réussisse… Tout pendant que je le suçais, il s’est rapproché de Belle et lui a ...
    caressé les épaules et le cou. - Tiens, je crois la reconnaitre… Ne serait-ce pas mon adorable fiancée ? - Bonsoir mon chéri, tu t’amuses bien ? J’ai failli m’étrangler en comprenant que l’homme que j’étais en train de sucer n’était autre que le fiancé de Belle. Je me suis retournée vers elle, le regard lourd de reproches, mais je n’ai pas pu me retenir de rire en voyant son grand sourire… Mes yeux ont croisé ceux de Maitre qui m’a regardée en souriant, me confirmant qu’il m’avait lui aussi reconnue, et je me suis sentie plus à l’aise. - Marc, je te présente Câline, ma délicieuse esclave… Comment la trouves-tu ? - Ravissante, et particulièrement douée ! - Câline, n’hésite pas à faire profiter mon ami de tes… petits talents, s’il te plait… - Bien sûr Maitre ! J’ai lentement avalé le sexe tendu de Marc qui n’en croyait pas ses yeux, allant jusqu’à frotter sa chemise avec mon nez. Maitre lui a rapidement expliqué qu’il ne fallait pas me déranger pendant que je faisais ce genre de choses, et sa passivité m’a donné suffisamment de temps pour masser l’intégralité de son membre en faisant des petits mouvements de mâchoire. S’il a été obligé de me tirer en arrière, c’était pour ne pas jouir pendant ma gorge profonde. En recrachant son sexe, j’ai remarqué que Belle me regardait fixement, l’air très impressionnée par ce que je venais de faire. Elle s’y essaya, mais n’arriva pas a atteindre le fond de sa bouche, faute d’entrainement. Alors, joueuse, je me suis rapprochée d’elle, et serrant ...
«1...345...10»