1. La saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N°734)


    datte: 15/05/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: MAITREDOMINO, Source: Hds

    Les Mondiaux de la Domination/soumission au Château – (suite de l'épisode précédent N°733) - Un tête à tête sulfureux avec le Maître - Je me retrouve maintenant dans la chambre du Maître. Nous venons de quitter discrètement la soirée, sous prétexte que demain matin, nous partirons tôt, Lui et moi à Genève, mais je n’en connais pas la raison d’ailleurs en tant qu’esclave MDE, je n’ai pas à la connaitre, mais juste à suivre le Maître et à Lui obéir totalement. - J’ai à faire là-bas ! m’informe Monsieur le Marquis, sans plus de détail. Suivant l’ordre reçu, je fais couler un bain et ajoute une vingtaine de gouttes d’huiles essentielles pures, un mélange de lavande, de menthe poivrée, d’épinette noire et d’eucalyptus citronné. - Reste ici, tu vas me laver et prendre soin de Mon Noble Corps. Le Maître s’installe dans cette eau à bonne température, moi j’attends près de Lui, debout, bras croisés dans le dos, tête basse. Lui se prélasse tranquillement en s’allongeant de tout son long, parfois même en s’immergeant totalement. - Tu as été un bon chien ! me dit-il en reprenant sa respiration et en s’essuyant les yeux. - Merci Maître - Tu as su bien donner tes trous de lopes, et Je suis sûr que tu y as pris du plaisir ! - Oui Maître, mais si vous me le permettez Maître, mon plaisir n’est que secondaire, je suis plutôt fait pour en donner à ceux qui m’utilisent. - Tu as raison Mon Chien, tu dois te consacrer à Moi et à ceux à qui Je te donne, telle une bonne catin que tu es. - Oui ...
    Maître - Tiens approche, prends ce gant de toilette et viens me savonner un peu. Le Noble se redresse et s’assied, avec une infinie délicatesse, je frotte ses épaules, son dos, ses bras et sa poitrine, et lorsque j’en ai terminé, Monsieur le Marquis se lève afin que je puisse poursuivre sa toilette. Sa Noble queue est tendue, raide et pointe vers le ciel. Je ne fais cas de rien et poursuis la tâche qui m’est confiée en évitant consciencieusement de toucher cette divine virilité. - Qu’attends-tu Mon chien pour laver mon membre ? Je redouble d’attention et de soin, avec une infinie douceur, je m’emploie à laver ce sexe de plus en plus tendu. Je le sens frémir sous mes doigts Je le décalotte, le savonne, puis je m’intéresse aux testicules, à la marge anale, aux fesses de Monsieur le Marquis. Lorsque Celui-ci estime que mon travail est suffisant, Il se rassoit et exige de prendre la douchette pour le rincer et lui laver les cheveux. Toujours dans l’eau du bain, le Maître me tend une de ses mains. Je m’empresse à poser un délicat baiser sur celle-ci, un baiser de Dévotion, mes lèvres effleurant juste ces doigts. - Tu vas me manucurer un peu et me couper les ongles des mains et pieds. Je considère ce temps comme un grand moment de total dévouement, un véritable privilège de me trouver en tête à tête, près de Celui qui me dresse, m’éduque et me permet de m’épanouir dans cette relation inégalitaire tant souhaitée. J’en bande ! Ma queue vient de se redresser subitement tant les ressentis ...
«1234»