1. une famille pas ordinaire (5)


    datte: 16/05/2018, Catégories: Inceste, Auteur: mlkjhg39,

    Une famille pas ordinaire. Cinquième chapitre : Damien va m’enculer. Imaginer vous s'accoupler avec son propre frère, il vient d'avoir 18 ans, qui plus est très avantagé par la nature. Maman veut me préparer pour cette première Elle prend sa teub en main et commence à sucer son chibre qui rapidement grossit et grandit pour atteindre ses mensurations colossales, sa langue se balade partout, n’oubliant pas un centimètre carré, quelle gourmande, elle le suce divinement bien. Elle bave dessus pour lubrifier le pal, lui tripotant les couilles pendant qu’il lui pelote ses gros nichons. Son énorme bite bien lubrifiée par sa salive, elle se tourne vers moi et m'allonge sur le dos les jambes écartés prête à être baiser. Elle pose sa bouche sur ma corolle et sa langue me l'enduit soigneusement de salive. Un doigt pénètre mon conduit annelé et entame un mouvement concentrique. Un second doigt le rejoint bientôt et en plus des mouvements circulaires, elle écarte les doigts et en rajoute un pour m'étirer et me distendre les parois. Elle me les enfonce de toute leur longueur. Elle se lève, j'ai la vue de ses fesses qui roule devant moi, et va prendre le sexe de Damien par la main et l'emmène comme ça jusqu’au divan, prend un tube et lubrifie abondamment son gland et sa verge sur toute sa longueur. Elle place son pieu sur l'entrée de mon cul qui me parait minuscule par rapport à son engin. -Laissez vous faire, c’est moi qui dirige ! S’exclame-t-elle. La main droite toujours fermement serrée ...
    sur la verge de mon frère, elle pose l’autre main sur ses fesses et appuie en lui disant de pousser. Son gland violacé s’écrase sur mon anus mais n’arrive pas à s’engager. Soudain elle lui donne une énorme gifle sur les fesses, sous la douleur et la surprise Damien donne un violent coup de rein et introduit la totalité de sa tête chercheuse dans mon fondement. Mon anus cède d'un coup à la pression phénoménale du gland volumineux, la douleur est aussi violente qu’une décharge électrique ! Aaaaaaaaaaaaaah !!! Mon Dieu que ça fait maaaaaal, noooooooon, arrête!!! Je hurle de douleur. Soudain il ne bouge plus. Mon sphincter se resserre une fois la grosse ogive épaisse en moi étranglant son épi d’amour. - Putain tu me casses le cul avec ton bélier !!!Arrête j'ai trop mal !! Il essaie de s’introduire en moi mais j’ai si mal que je jette ma main sur cette barre de fer chauffée au rouge à coté de celle de ma mère pour tenter d’interrompre son mouvement. Sa queue est coincée au niveau de mon anus, le gland une fois à l’intérieur a reprit du volume et le moindre mouvement est un vrai supplice. Ma mère m’annonce. Ma pauvre fille, tu va déguster mais interdiction de revenir en arrière, la meilleur solution pour débloquer la situation est de continuer l’enculage ! Et elle redonne de nouveau une tape formidable sur le cul de Damien. Il propulse aussitôt son bassin en avant et fait pénétrer la moitié de sa tige pharaonique. . - Wouaaaaaaaah!! Houhhhhhhhhhh !!..ooooooooooh !!! noooooooooooon ...
«123»