1. Fouzia 4 (Second assaut)


    datte: 16/05/2018, Catégories: Anal, Hardcore, Sexe interracial, Auteur: naima_80, Source: xHamster

    préférées des beurettes. Après quelques coups de rein assez lents, je sens qu’elle se met à mouiller. La croupe se positionne pour accentuer la pénétration. -Tu aimes ça hein ma salope ! -Ouiiii ! J’adore ! Je suis ta chienne ! Pilonne-moi comme un sauvage ! vas-y ! J’accélère le mouvement. Je la pilonne à fond. D’une main elle att**** mes couilles et commence à les caresser. Bouchra s’exclame admirative – Tu es douée pour satisfaire un mâle ! Je t’avais dit que je n’en doutais pas ! Tu as vite appris ma puce ! Touchée par le compliment Fouzia accentue la pression de sa main. Je vois une seconde trente- six chandelles comme si elle m’arrachait les kiwis. Il n’y a plus que le rut a****l, sauvage qui nous transporte au septième ciel. La femelle se révèle avec toute sa f***e sous mes coups de butoir. C’est la lutte éternelle des sexes. La tendre guerre de l’amour. Je la pilonne à fond ! -Ouiiii, j’adore sentir tes couilles qui vienne me frapper à chaque coup ! C’est boooonn ! Tu me rends folle ! Encoooooore ! Sois brutal … J’aime ça ! Je suis déchaîné, je déchire ma femelle qui en demande toujours plus. Les générations de berbères , les femmes guerrières au tempérament de feu, chaudes en matière de sexe sont là ! Concentrées dans cette femme qui n’est plus que vagin assoiffé de plaisir. -Vas-y arrose ton jardin habibi ! Inonde moi encore de ton jus ! J’ai envie de sentir ton jus ! Lâche-toi i Elle se met à trembler l’orgasme va l’envahir. Une vague de tendresse, d’amour ? Je ne sais pas … commence à m’envahir. Suis-je en train de tomber amoureux ? Je ne me maîtrise plus … Plus moyen de me retenir … JE ME DONNE … ELLE AUSSI SE DONNE ! On est dans les étoiles. Je me lâche, mon sperme gicle Âh c’est bon ! C’est chaud ! Je jouiiiis ! J’adore sentir ton jus qui coule en moi ! Je continue à la pilonner. Elle repart dans un nouvel orgasme. Bouchra émerveillée nous contemple, appuyée sur son coude …. A suivre …
«12»