1. Témoin


    datte: 16/05/2018, Catégories: h, fh, jeunes, couple, douche, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, hmast, intermast, entreseins, facial, Oral, Oral, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Eugene,

    Cette histoire remonte à l’époque où j’étais un étudiant. J’étais logé dans un foyer international. À mon étage, il y avait des Irlandaises, des Américains, des Allemands et une Anglaise. Je n’ai pas fait connaissance avec celle-ci et c’est bien dommage, car elle m’excitait fortement. C’était une brune de vingt-et-un ans, les cheveux coupés au carré, le corps d’un modèle, elle faisait près de 1m70, ses seins n’étaient pas grands, ni petits, d’après ce que j’ai pu en juger. Hélas, elle avait un copain qui passait très souvent chez elle et j’avoue que j’étais un peu jaloux. Une fois on avait fait une petite soirée bien arrosée avec de la bière et tout. L’anglaise n’était pas à cette soirée. On a bien rigolé et on a un peu abusé avec la bière. Je suis retourné dans ma chambre vers minuit avec la tête un peu lourde et je me suis endormi rapidement. La bière avalée a fait son affaire et je me suis réveillé vers trois heures du matin pour aller aux toilettes. Il y avait une cabine de douche et des toilettes pour huit chambres sur chaque étage. Comme les toilettes se trouvaient presque en face de ma chambre, je m’y suis rendu seulement habillé d’un slip. La chambre de l’anglaise était la deuxième à compter de la mienne et, en revenant, je me suis aperçu que la porte de sa chambre était entrouverte. Le cœur battant, je me suis approché de sa porte et j’ai entendu des gémissements légers et étouffés. Les restes de l’alcool ont vite disparu de ma tête. Tout en essayant de rester ...
    inaperçu, je me suis décidé et j’ai regardé dans l’entrebâillement de la porte. Oh, mon Dieu ! L’anglaise se trouvait sur le lit, ses jambes étaient écartées dans la direction de la porte et son copain était collé à son entrecuisse. Sa chambre était légèrement éclairée avec une petite lampe, le couloir était éclairé avec la veilleuse. Toujours faisant le nécessaire pour ne pas être aperçu, je me suis approché de la porte. Maintenant, j’entendais les bruits humides émis par la bouche de son copain, les gémissements de l’Anglaise devenant plus audibles. Elle dit, plutôt, elle soupira : — Oh, yes, it’s so good Suck my pussy, darling Apparemment, son copain obéit, car je vis les petits frissons parcourir les hanches de la fille. Ma queue se dressa rapidement et je commençai à la masser à travers le tissu de mon slip. L’anglaise leva la tête pour voir son copain sucer sa chatte et soudain elle jeta le regard vers la porte. Elle m’aperçut ! Que faire ? Je suis resté immobile, j’arrêtai de masser ma queue, mais je ne me retirai pas de la porte. L’anglaise prit la tête de son copain dans ses mains et la retira de son entrecuisse. Maintenant, elle attirait son amant vers elle : — Take me, I want you inside of me Son copain ne se laissa pas prier et je vis sa queue s’insinuer entre les lèvres de la fille. Elle écarta sa vulve avec les doigts et cette queue rentra en elle facilement. J’avais une vue superbe ! La vision de cette fille, pistonnée par une queue, me rendit fou, en plus elle me ...
«123»