1. Géraldine tome 2-Chapitre 12


    datte: 16/05/2018, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Transexuels, Auteur: xavierathebitch,

    Chapitre XII – Signature cuisante Ambre frappa a la porte du bureau de Maîtresse Xaviera, attendant patiemment l’autorisation d’entrer, tandis que Géraldine gigotait doucement dans les entraves qui la fixait solidement à sa chaise roulante. “ - Entrez ! ” Dit la voix de Maîtresse Xaviera. Ambre introduisit la chaise dans le bureau, et se plaçant en position d’attente au coté de la soumise. Maîtresse Xaviera était debout derrière son bureau, fumant une de ces longues cigarettes, en regardant les deux soumises punies, enchaînées l’une à l’autre et recroquevillées, dans leur cage commune trop petite, arroser par une pluie qui commençait à tomber autant que la veille. Mais heureusement pour elles, Hugo venait d'arriver pour les installer de nouveau bien au chaud au réfectoire. Géraldine remarqua tout de suite le changement de coiffure de la Directrice. Elle était coiffée d’un chignon banane, noir de jais. Deux larges créoles de strass, assorties à son collier, ornaient ses oreilles. Elle portait une robe de latex très moulante à manches volant, cintrée à la taille par une partie corset qui faisait ressortir sa poitrine agréable, mais le regard de Géraldine fut fasciné par la French maid maladroite de la veille transformée en cendrier humain par Hugo. Son corps était recouvert d’une catsuit de latex noir, d’où seuls son clito flasque et bagué, ainsi que ses petits tétons annelés sortaient, en soutenant un petit plateau de métal. Une petite bouteille d’eau ouverte et un café ...
    fumant y étaient posés, accompagnés des cigarettes et du briquet de Maîtresse Xaviera. Mais cela n’était rien par rapport au confort de sa position. La soumise était en équilibre sur ses genoux, posé sur un plateau avec un pied central coupé sur mesure, qui maintenait ses jambes repliées sur elles-mêmes et solidement fixées solidement, ainsi que ses bras et son torse. Sa tête était couverte d’une cagoule de latex aveugle, et de légers renflements aux oreilles signifiaient son isolement complet. Un harnais de tête de latex muni d'un large ring-gag lui renversait la tête en arrière et était fixée au haut du pied, et sa langue était étirée à l’extérieur de sa bouche écartelée par un piercing anneau, relié à ceux de ses tétons. “ - Ahh !!! La petite Géraldine enfin propre ! ” Dit Maitresse Xaviera avec un large sourire, en tapotant sa longue cigarette sur la langue étirée de son cendrier, y faisant tomber sa cendre incandescente. “ - HAAANNN ! AAARRRGHHH !!!... ” Déglutit la pauvre Sissy-cendrier, quand la cendre lui brula sa langue en totale disponibilité. Géraldine baissa un peu plus les yeux, quand Maîtresse Xaviera s’approcha d’elle. “ - Prête pour recevoir tes jolis seins et tes nouveaux anneaux permanents, tel que le désire ta Maîtresse, petite Sissy. ” Murmura la Directrice au creux de l’oreille de la Sissy entravée, en lui caressant ses sensibles mamelons annelés, tout en les étirant légèrement. “ - Mmmpphhh... Mmmpphhh... ” Acquiesça la petite soumise, d’un signe de tête, en ...
«1234...»