1. Journal d'un jeune gay : premiers émois (1)


    datte: 17/05/2018, Catégories: Gay, Auteur: jgay hot,

    Suite à l’épisode de la découverte de mon attirance pour les mecs que vous avez peut-être lu, j’allais de plus en plus souvent au club de tennis, pour entretenir ma forme et mon corps. Je me sentais de plus en plus à l’aise en jockstrap dans les vestiaires, et profitait de la galerie du « club pénis » comme je l’appelle dans les douches ! Depuis 2 semaines, Stef, un jeune étudiant musclé très sportif de 20 ans s’installe toujours à côté de moi au vestiaire. Sans doute parce qu’il ait partie de la « bande au jockstrap » ! On est 5 ou 6 à porter ce sous-vêtement très pratique pour les sportifs et prisés des gays. J’adore voir son Q rond bien musclé dedans ! Il fait 1m75 60kg cheveux noir courts, yeux bleu (oua !), torse et abdo musclés et un peu poilus. On discute souvent sous la douche l’un à côté de l’autre, j’en profite pour mater son sexe épais, déjà ferme au repos, et c’est l’un des rares à être entièrement rasé. Personne ne dit plus rien, mais moi je trouve ça très excitant. Comme il est mince, sportif et qu’il est bien monté, on à l’impression au 1er regard de ne voir que son gros engin sous lequel 2 grosses boules sont suspendues. De quoi faire pâlir de jalousie certains mecs plus âgés du club qui arborent un sexe beaucoup plus petit (c’est parce que l’eau est trop froide dans les douches disent ils en guise d’excuse !). Un soir après un match en double très sportif avec Stef, on était les derniers dans les vestiaires. Stef me propose d’aller fêter ça en prenant un ...
    verre chez lui. Surpris, j’accepte. On sort des douches, on se sèche et on enfile vite fait un jockstrap propre, un tee shirt et notre jogging. Tout en marchant pour aller chez lui, on a échangé joyeusement sur les bons points du match contre le binôme adverse. Arrivé devant son immeuble, on monte quelques étages à pied (j’en profite pour mater son petit Q bien moulé dans son jogging) pour entrer enfin dans un petit studio d’étudiant. Stef me dit installe toi, fais comme chez toi, je vais nous préparer l’apéritif de la victoire ! Pendant que Stef préparait 2 whiskies coca ainsi que des cacahuètes et autres biscuits salés, je m’installais sur le canapé. Face à moi, sur la table basse une revue attira mon regard. Je la pris et commençai à la feuilleter c’était un magazine gay. Les photos de beaux mecs dénudés me firent monter une poussée d’adrénaline je continuais à tourner les pages une pub pour une crème dépilatoire pour homme dont l’échantillon avait été décollé, des pubs pour des sous-vêtements gay et des sextoys, et pour finir de m’exciter un dossier spécial sur le kamasutra gay ! Les photos des différentes positions firent monter encore d’un cran mon niveau d’excitation, au point que mon jogging était devenu un vrai chapiteau de cirque bien tendu ! J’étais très gêné impossible de faire redescendre mon érection Stef arriva avec le plateau apéritif, il le déposa sur la table basse, me tendit un verre et vit la bosse de mon jogging ! Il me regarda en souriant, vit la revue ...
«123»