1. Des vacances voluptueuses (6)


    datte: 20/05/2018, Catégories: Inceste, Auteur: ChrisLarcher, Source: Xstory

    Avertissement : Ce chapitre ne contient aucune scène de sexe, à peine quelques allusions, et poursuit une visée avant tout scénaristique. Je tâcherai de m'y référer au minimum dans les chapitres qui suivront afin que quiconque puisse passer outre celui-ci; néanmoins, il est évident que j'y ferai malgré tout allusion, et j'invite donc ceux que quelques minutes de lecture sans scène de sexe ne rebutent pas à le lire. Par ailleurs, malgré son ton quelque peu pompier, je signale d'emblée que ce chapitre est à lire sur le mode de la parodie, et non de façon trop sérieuse, comme tout le reste de mon récit, d'ailleurs. ============================================================================================== Doucement, Jessica ferma la porte et s’éloigna de la villa avec pour seule lumière le clair de lune. Dès qu’elle fut assez éloignée, elle pianota un numéro sur son téléphone et le porta à son oreille, attendant tandis que le bruit de la tonalité s’égrainait dans la nuit. « Qui est-ce, et qu’est-ce qui vous prend de téléphoner à une heure du matin, répondit une voix grave et rauque. Ça a intérêt à être important. -Qui-suis-je ? Simplement la fille de la femme que vous avez violée, toi et tes crevards de potes ! dit Jessica d’une voix tremblante. Je sais qui vous êtes, Patrick, et ce que vous avez fait. » En effet, avant de quitter la chambre de sa mère, Jessica avait fouillé dans le téléphone de celle-ci afin d’en retirer le numéro de Patrick. Elle revint ensuite dans sa ...
    chambre et hésita de longues minutes, allongée sur son lit quant à ce qu’elle allait faire désormais. Finalement, elle se décida à téléphoner à l’amant de sa mère, enfila un peignoir posé près de son lit et sorti le plus loin possible de la villa afin de composer son numéro. Il y eut un long silence, il semblait même que la nature se tut dans l’attende de quelque bruit provenant du téléphone. « Comment peux-tu savoir ce qui s’est passé ? -Elle s’est effondrée en larmes et fut forcée de m’expliquer ce que vous aviez fait. Alors maintenant -Attends, la coupa-t-il, elle ne t’a surement pas dit ce qu’elle me devait et pour quelle raison elle avait accepté lorsque je lui ai proposé. Mais c’est vrai, je poursuivit-il d’une voix presque mièvreuse, j’aurais pas dû. Mais vraiment, dans nos ébats, il y avait de l’amour, ta mère est une femme formidable, vraiment, je la respecte beaucoup " Jessica buta quelques instant à l’idée que sa mère put avoir un amant durant tout ce temps sans même qu’elle ne put s’en douter, mais elle reprit aussitôt, désormais colérique : "Tellement formidable et respectable que tu offres son cul à tes connards de potes ? -J’étais tenu, c’est vrai, je ne pouvais pas faire autrement, je j’aurais adoré avoir une alternative. Ils étaient deux, et je leur devais beaucoup, je n’avais pas le choix mais j’avais seulement proposé qu’Emma leur fasse une fellation, et ils m’avaient promis qu’ils seraient doux et courtois avec elle, c’est vrai je ne pouvais vraiment pas ...
«1234»