1. Alice au pays des cartes vermeil (1)


    datte: 21/05/2018, Catégories: Inceste, Auteur: nevermore74, Source: Xstory

    Malgré l'immense joie qui lui gonflait la poitrine, Alice se força à reculer prudemment pour garer sa voiture contre le portail du garage. Inutile d’assombrir ce grand jour par un bête accident. Elle en descendit à la volée et courut jusqu’à l’escalier du perron qu’elle monta quatre à quatre. Le souffle court et les joues rougies par cet effort, elle ouvrit la porte en grand et cria à la ronde : « Je l’ai ! » A 19 ans, Alice venait d’achever ses études d’aide-soignante. De taille moyenne et les cheveux roux, elle souffrait d’embonpoint qu’elle tentait de dissimuler sous des vêtements amples et achetés sans goût. Seuls de magnifiques yeux verts en amande auraient donné du charme à ce visage ingrat mais pour son malheur, Alice était affublée d’une myopie qu’elle corrigeait à l’aide de lunettes à verres épais. Elle cultivait en outre une candeur proche de la naïveté qui lui avait valu le surnom d’idiote de la part de ses camarades. Tous ces défauts avaient considérablement gâché l’adolescence et la scolarité de la jeune femme. En désespoir de cause, elle s’était rabattue sur une formation d’aide-soignante, ce qui lui avait permis outre une formation professionnelle solide, de voir des hommes dans leur plus simple appareil et de se branler furieusement au souvenir de ces nudités. A présent ces années sombres étaient derrière elle et Alice voyait s’entrouvrir la porte d’un nouvel avenir. Elle pourrait bientôt avoir son propre appartement, y recevoir ses amis et qui sait, ...
    peut-être même un petit ami - « Ah Alice, tu tombes vraiment à pic, lui répondit sa mère en l’embrassant - Figures-toi que Papy Louis vient de faire une mauvaise chute. Il a les deux chevilles cassées et je lui ai proposé de venir à la maison pour y passer sa convalescence. Il arrivera la semaine prochaine et d’ici-là, il faudrait que tu lui prépares ta chambre. - Mais, mais et moi ? Où vais-je dormir, se plaignit Alice - Le salon est très grand et j’ai déjà tout prévu. Je vais t’aménager un coin avec des paravents où tu pourras dormir. Tu verras, tu seras très bien et puis, ce n’est que pour deux ou trois semaines, le temps que Papy Louis retrouve l’usage de ses jambes. - Bon d’accord, se résigna Alice - En plus, avec mon travail, je n’aurai pas le temps de m’occuper de lui. Alors je me disais qu’avec ton nouveau diplôme, tu seras parfaitement qualifiée pour le soigner. Et puis, je te dédommagerai financièrement » Alice n’avait pas spécialement imaginé que son premier emploi commence par des soins à domicile mais sa mère avait trouvé les bons arguments et elle avait besoin d’argent pour payer la caution de son futur appartement. Durant cette première semaine, elle s’aménagea une chambrette dans un coin du séjour, à l’aide des paravents et d’un divan assez moelleux au demeurant. Près d’elle, la cheminée allumée lui procurait une douce chaleur ainsi qu’une lueur intimiste le soir venu. Le lundi suivant, papy Louis arriva en ambulance et en descendit pour prendre place dans un fauteuil ...
«1234»