1. Voluptueuses rencontres


    datte: 26/05/2018, Catégories: hh, hhh, nympho, grossexe, hsoumis, hdomine, BDSM / Fétichisme, hféminisé, Transexuels, trans, intermast, Oral, préservati, hgode, hsodo, jouet, gangbang, totalsexe, Transexuels, Auteur: Sandra2,

    Par une belle après-midi d’été, j’entends sonner le téléphone. C’est le patron d’une boîte de rencontres pour travestis qui m’appelle. — Allô, Sandra ? J’ai quatre nouvelles qui t’attendent au club.— Merci, Steve, j’arrive le plus vite possible, lui dis-je en raccrochant. Je suis heureuse de son coup de fil car il me présente souvent des partenaires BCBG, très féminines qui partagent mes goûts. Très vite, je ressens l’excitation particulière du premier rendez-vous car je sais que dans ces étreintes sans lendemain, je peux vivre mes fantasmes les plus intimes avec comme seul but de prendre et de donner du plaisir. J’agrafe avec fébrilité ma guêpière en plaçant avec soin mes prothèses en silicone dans mes bonnets 105 C. Puis, j’enfile un adorable slip ouvert et des bas à couture que je fixe à quatre paires de jarretelles. Sortant d’un tiroir un préservatif féminin, je m’étends sur le lit pour l’installer. Je le glisse dans mon fourreau en prenant soin de déployer la corolle en latex autour de ma rosette. J’aime utiliser cette protection qui me donne davantage l’impression d’être une femme. Elle est aussi très pratique car je peux la garder toute la journée en étant prête à chaque instant à faire l’amour sans devoir la changer entre deux rapports. Je passe autour de ma taille une jupe marron foncé que j’assortis à un corsage plus clair. Devant la coiffeuse, je pose mes faux cils et une perruque blonde coupée au carré. Je termine en donnant une légère retouche à mon maquillage. ...
    Enfin prête, je quitte mon appartement d’un pas rapide juchée sur mes hauts talons. Arrivée au club, j’interpelle Steve en montant l’escalier. — Envoie-moi ta première protégée dans la chambreChevalier d’Éon et demande-lui, pour gagner du temps, de ne garder que ses dessous. J’ai à peine le temps de m’allonger sur le lit que Betty apparaît dans l’embrasure de la porte. C’est une ravissante blonde visiblement débutante et timide qui reste figée sur place. Elle porte une nuisette transparente et un collant moule son sexe, qui la rend provocante malgré elle. Son maquillage excessif et son rouge à lèvres peu discret témoignent de son inexpérience. C’est donc avec amusement que je me vois assumer le rôle d’initiatrice dans cette rencontre. — Approche-toi, ma belle, lui dis-je d’un ton rassurant. Je retire mon corsage et ma jupe en ne gardant que ma guêpière. Elle s’avance d’un pas hésitant jusqu’à moi et me laisse mordiller sa queue à travers le nylon. Je continue à l’exciter en la masturbant lentement. Puis, je frotte son gland sur les fibres nylon de son collant pour la faire bander rapidement. Je vois qu’elle ne pourra pas se retenir très longtemps, aussi je décide d’agir. — Enlève ton collant, ma chérie. Dans le même temps, j’écarte lentement mes cuisses en la défiant du regard. Betty, le rouge aux joues, fixe la fente de mon slip en voyant mon œillet s’ouvrir peu à peu. Pendant que je la fais attendre en me caressant, elle s’agite nerveusement. — Viens maintenant, lui dis-je ...
«1234...»