1. Avec un escort boy (5)


    datte: 27/05/2018, Catégories: Gay, Auteur: beauvit, Source: Xstory

    Avec un Escort boy (5) Le lendemain nous avions escale à Corfou. Klaus et moi avions choisi de faire une excursion en taxi jusqu’à une plage sauvage signalée sur nos guides. Mais au dernier moment son client de la veille, prénommé Daniel, a tenu à se joindre à nous. Je pris place à côté du chauffeur, un jeune grec plutôt beau gosse, vêtu d’un polo et d’un bermuda, alors que Klaus et son client s’installaient à l’arrière. J’étais troublé car le matin au petit déjeuner mon Escort m’avait dit que ce mec aimerait bien me connaître. En route, j’ai parlé avec le chauffeur qui s’exprimait un peu en français et me semblait très sympathique, tout en surveillant dans le rétroviseur mes deux compagnons, serrés l’un contre l’autre. Parvenus à la plage indiquée, petite, enserrée entre des rochers et ombragée de pins, mais déserte, Klaus, Daniel et moi nous sommes déshabillés, ne gardant que nos boxers de bain. Très brun, très viril, serré dans son maillot de bain jaune, Daniel me faisait de l’effet. Nous sommes allés à l’eau et avons commencé à nager. Un moment, j’ai vu Daniel se rapprocher de moi, plonger entre mes jambes, puis se coller à mes fesses. Je me suis mis à bander comme un cheval, tout en me dégageant de son étreinte. Il a alors plongé, m’a agrippé le slip et me l’a abaissé jusqu’aux genoux, m’entravant ainsi et a commencé une fellation sous l’eau. Lorsqu’il est monté respirer, il m’a embrassé à pleine bouche, tout en branlant ma verge tendue. Klaus nous avait rejoint et me ...
    caressait les fesses. Pris entre les deux mecs et comprenant qu’ils étaient de mèche, je me suis laissé aller. Après tout c’était plutôt agréable et je sentais le désir monter en moi. C’est alors que nous avons aperçu le chauffeur du taxi sur la plage, entièrement nu, s’avançant vers la mer. Un Dieu grec ! Apollon en personne ! Epaules larges, hanches étroites, jambes musclées, sexe se balançant sous sa touffe de poils noirs, c’était un corps de rêve, intégralement bronzé, qui se présentait devant nous sans aucune pudeur. Voulant remonter mon boxer, je découvris que je l’avais perdu. Il avait du glisser de mes jambes pendant que je contemplais le grec. Le rouge me monta au visage. Le chauffeur nous rejoignit en quelques brasses et nous avons chahuté comme des gosses dans l’eau claire et transparente. Gêné par ma nudité, j’essayais de me tenir à l’écart, mais Klaus et Daniel me ramenaient toujours vers le Grec et me flattaient ostensiblement le cul et la bite. Je commençais à bander et cela se voyait malgré le voile de l’eau de mer. Furieux, je me dégageais et nageais vers la plage, suivi peu après par mes compagnons. Le Grec sortit le premier de l’onde, ruisselant, la verge semi dressée, suivi par Klaus et Daniel. Toute honte bue, je quittais enfin l’abri de la mer et à petits pas allait vers le groupe. Klaus et Daniel s’étaient étendus sur le sable, l’un à côté de l’autre, et commençaient à se mettre de l’ambre solaire, alors que notre chauffeur demeurait debout, regardant la ...
«123»