1. D'Alexandre à Alexandra (1)


    datte: 28/05/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: Youngpal,

    C'est décidé, cette fois, je ne me dégonfle pas. Je m'approche des toilettes pour femmes en tremblant comme une feuille, tout en jetant des regards à droite et à gauche afin de repérer une potentielle connaissance, mais la journée tire à sa fin de les locaux semblent déserts. Une voix me fait soudain sursauter : « Tu as de quoi payer ? » Je me retrouve nez à nez avec Laura, qui ouvre des yeux comme des soucoupes, visiblement effarée de me voir là. Je m'appelle Alexandre, et s'il y a bien une chose à dire sur moi, c'est que je ne suis pas le garçon le plus viril de la fac, avec mon mètre soixante-cinq, mes lèvres trop charnues, mes traits trop fins et mes hanches trop larges. Juchée sur ses talons, Laura me dépasse de quinze bons centimètres. C'est une jeune femme brune qui respire la vulgarité, que ce soit par sa tenue vestimentaire provocatrice à souhaits ou par son maquillage excessif, mais dont le corps tout entier appelle au sexe. Son bonnet C est moulé dans un débardeur qui me laisse apercevoir son nombril, et ses jambes parfaitement proportionnées se terminent par une paire de fesses à se faire damner un saint. Remise de sa surprise, elle esquisse un sourire moqueur. « Je... oui, j'ai de quoi payer... » bafouille-je en fouillant maladroitement mes poches et en lui en tendant le contenu. Elle saisit les billets, les fourre dans son soutien-gorge et s'approche de moi en se déhanchant exagérément. Elle saisit alors mon entrejambe par dessus mon pantalon, ce qui a pour ...
    effet de me faire détourner le regard. « Alors Alexandre, on veut devenir un homme ? » Me demande-t-elle, l'air goguenard. Il est de notoriété publique à la fac que je suis vierge, ce qui n'a rien de surprenant vu mon physique peu avantageux. Elle lâche son emprise et me fait un signe de la tête. « Bah vas-y, rentre qu'est-ce que tu attends ? -Je... oui » Elle laisse échapper un petit ricanement. Je suis cramoisi quand je pousse la porte des toilettes qui se trouvent derrière elle. Dans la cabine, une autre fille attend, assise sur les toilettes, vêtue d'un short qui ne couvre pas plus de chair qu'un string, et d'un haut encore plus court que celui de Laura. Lauren est l'alter-ego de cette dernière, si ce n'est qu'elle arbore une chevelure blonde, des lèvres plus pulpeuses et une taille de bonnet supplémentaire. Elle a l'air tout aussi surpris en me voyant que son acolyte. Sans détourner ses yeux de moi, elle me lance : « Baisse ton froc » Je tremble tellement que je peine à retirer ma ceinture. L'air visiblement agacé elle s'agenouille devant moi et mon jean se retrouve à mes pieds ainsi que mon caleçon en l'espace d'une seconde. A la vue ce qui se trouve entre mes jambes, elle ne peut s'empêcher de rire. Je suis loin d'être bien membré, et dans mon état de honte, incapable de bander. « Allez, détends-toi » m'intime-t-elle tout en gratifiant ma queue d'un coup de langue bien placé. Je pousse un gémissement timide et me met à bander instantanément. Elle continue de laper mon ...
«1234»