1. Ma coquine


    datte: 28/05/2018, Catégories: Gay, Masturbation, Transexuels, Auteur: pasbeau,

    Ma cochonne exclusive Il y a un an, j’avais vu sur Xh des vidéos d’un mec en lingerie qui se défonçait l’anus avec une énorme courgette qu’il avait, connaisseur ou pervers, pris soin d’éplucher, et qui s’exhibait en bas résille accroupi cuisses ouvertes avec une très imposante bite au milieu. Comme ses performances avaient éveillé fortement ma curiosité et que sur son profil il avait spécifié qu’il était fan de fist, je lui avais laissé un message pour accéder aux quelques vidéos fermées par un code. Gentiment il me fournit le fameux mot de passe et je me régalais les yeux à le voir se dilater, se fister et surtout, s’écartant la chatte à deux mains à sortir son rectum dans un très beau prolapse ! Nous nous acceptâmes comme amis et en restions là jusqu'à ce qu’il y a quelques semaines, il écrivit dans sa présentation : « y a-t-il quelqu'un pour me fister ce soir ? ». Ma femme étant en voyage, ce qui expliquait ma disponibilité et surtout ma grosse envie de sexe, je sautais sur l’occasion et repris contact avec lui. Mais il était sur la réserve, prudent, posant beaucoup de questions sur mes attentes et l’affaire traina. J’avais un peu perdu espoir, quand un soir il m’envoya un message où il me disait qu’il était disposé à me rencontrer, mais qu’on se sucerait avec capotes et que je le fisterais avec des gants de caoutchouc. J’acceptais bien volontiers et on prit rendez vous pour le lendemain soir chez lui. Comme il aimait se travestir en femme, je lui proposais de me ...
    recevoir en tenue coquine avec un gode dans l’anus mais à cause des voisins et devant sortir dans le jardin pour m’ouvrir la barrière, il déclina cette coquinerie. J’arrivais donc chez lui, il vint m’ouvrir comme prévu et nous nous installâmes dans le salon. Comble du romantisme, il avait fait un feu dans la cheminée et dans cette douce chaleur, nous commençâmes à mieux nous connaître. On se raconta un peu nos vies avec nos compagnes respectives, nos quelques aventures avec les hommes et des généralités. C’est alors que nous décidâmes de passer aux choses sérieuses. Il se leva et alla dans la chambre pour se changer. Il revint avec un petit haut féminin rose et avec seulement un collant noir en bas, superbe. Ses deux grandes jambes ainsi gainées encadraient une longue et épaisse bite qui descendait le long d’une de ses cuisses ainsi maintenue tête en bas sous le voile. Tout de suite, je remarquais comme sur les vidéos de Xh, cet imposant et pendant morceau de chair que formait son prépuce…Très excitant ! Il vint s’asseoir à côté de moi, et je commençais à lui caresser les cuisses délicatement par-dessus le nylon. Mais très vite ma main aventureuse se dirigea vers son sexe. Lentement mes doigts glissèrent le long de sa colonne molle et la palpèrent. C’était très agréable et après quelques mouvements, remontant vers son ventre, j’attrapais le haut du collant pour le faire glisser vers le bas et le caler sous ses couilles. Sa bite était enfin à l’air libre et je pus m’en saisir ...
«1234»