1. Vu sur le net


    datte: 30/05/2018, Catégories: Gay, Auteur: yohann51,

    La première fois Cette histoire a commencé alors que j'étais en terminale, j'avais 18 ans, j'étais un jeune homme adorant le sport et ce jour là j'avais fait quelques misères à deux élèves au cours d'un match de hand-ball, à la fin du match les deux m'avaient dit 'T'inquiète pas, tu nous as ridiculisés et ça tu vas le payer'. Je n'avais porté aucune attention à leurs paroles me disant qu'une fois la déception passée ce ne serait plus qu'un mauvais souvenir. Fidèle à mon habitude alors que le cours était terminé, je me mis à faire quelques tours de piste. Alors que je courrais le prof me dit 'Damien, j'ai laissé le vestiaire ouvert ainsi que les douches, n'oublie pas de tout fermer quand tu auras fini. - D'accord'. Une demi-heure après je rentrais dans le vestiaire, je pris mes affaires de toilettes et après m'être déshabillé j'allai sous la douche. Après m'être longuement lavé, je me rinçai à l'eau froide et je retournai dans le vestiaire, je pris ma serviette et commençai à m'essuyer. J'entendis la porte du vestiaire d'ouvrir, je me tournai et vis que c'était le prof, j'étais un peu gêné de me trouver nu devant lui et il me dit 'J'ai oublié mon portefeuille'. Il ouvrit son casier et récupéra son bien, il s'approcha de moi et me dit 'Tu es bien musclé, c'est fin mais bien'. Il posa ses mains sur mes épaules et commença à les masser, j'étais embarrassé et je lui dis 'Mais que faites-vous monsieur ? - Appelle-moi Max et ne t'en fais pas, il n'y a pas de mal à se faire du bien. ...
    - Oui mais.. - Laisse-toi aller, tu vas voir tu vas te sentir bien'. Il faut dire que le contact de ses paumes sur ma chair nue me faisait ressentir une douce sensation inconnue et à ma grande honte mon sexe commença à se dresser. Max s'en aperçut et me dit 'Tu vois que ça commence à te plaire, tu bandes'. L'homme se colla à moi et prenant mon pénis dans sa main commença à me branler lentement. C'était la première fois qu'une main autre que la mienne touchait mon phallus et je le sentis grossir encore plus. Tout en me masturbant Max commença à m'embrasser dans le cou, j'étais rouge de honte de savoir que c'était un homme qui me caressait mais je ne pus m'empêcher de gémir tout en fermant les yeux. Les caresses de Max étaient expertes, chaque fois qu'il sentait que j'allais jouir il stoppait son branle, j'étais en feu et je sentais contre mon postérieur le Priape gonflé de Max, bien qu'elle soit dans son pantalon de survêtement la chose me semblait énorme. Les baisers de Max m'enflammaient et je commençais à perdre pied, mon sexe me faisait mal mais un autre sentiment pointait en moi. C'était la première fois que je ressentais une telle chose, j'étais en sueur, tout mon corps était brûlant je dus bien me résoudre au fait que j'avais envie de cet homme. A cet instant je sentis mon sexe sursauter et poussant un feulement j'explosais, un jet de sperme gicla de ma verge tandis que Max continuait à me masturber. Quand le calme revint au niveau de mon phallus Max était toujours en ...
«1234...10»