1. La Veuve Noire


    datte: 02/06/2018, Catégories: ff, fplusag, Collègues / Travail, hotel, voyage, chantage, fgode, init, Auteur: Nicogarner, Source: Revebebe

    Paris, XVIe arrondissement, près du Trocadéro Le 10 Mars 2011 Tournant le dos à la large baie vitrée qui lui permet de découvrir le cours sinueux de la Seine, Lucrèce Gallis prend la tasse de café que lui apporte sa jeune secrétaire. Depuis six ans qu’elle est directrice de l’Agence Immobilière, ses journées commencent toujours de la même manière : une bonne tasse de café devant les dossiers en cours. Avant de convoquer tous ses employés pour faire le point sur les priorités de la journée. Un rituel qu’elle ne tient pas à modifier pour tout l’or du monde. Il n’y a que les secrétaires et les commerciales qui changent — Désirez-vous autre chose, madame Gallis ? Oui, Lucrèce désire bien d’autres attentions que sa secrétaire ne peut pas, hélas, lui offrir. Des services très particuliers entre femmes. Rêveuse, elle regarde la jolie femme qui vient de lui poser la question. Les beaux yeux effrontés contrastent délicieusement avec la douceur innocente du visage. Un air angélique et sage que dément la silhouette pulpeuse aux formes affriolantes. Les longs cheveux noirs qui cascadent en boucles rebelles sur les épaules ajoutent un aspect sauvage et farouche très piquant. Et que dire de sa démarche ondulante lorsqu’elle se déplace Petite mais admirablement proportionnée, souvent mise en valeur par des jupes ni trop longues ni trop courtes, juste ce qu’il faut pour dévoiler à peine ses splendides cuisses galbées et laisser l’imagination deviner le reste. Or, justement, Lucrèce, ne ...
    cesse de passer des nuits blanches à fantasmer sur sa nouvelle secrétaire. À imaginer toutes les folies possibles, depuis le premier jour de son embauche, il y a quatre mois de cela. À regret, elle répond à sa question. — Merci, Nadia. Pas pour l’instant. La secrétaire esquisse une moue boudeuse et va faire demi-tour lorsque Lucrèce l’interpelle au dernier moment. — Une seconde, Nadia.— Oui, Madame.— J’aime beaucoup ce que vous portez, c’est toujours chic, élégant, et strict un peu trop strict justement, si vous voyez ce que je veux dire Un peu plus d’audace et de légèreté ne seraient pas superflus, les clients y seraient sensibles, ce que je comprends parfaitement. Nous vendons du rêve, du luxe, du glamour, à une clientèle très aisée, et nous devons représenter au mieux cette part de rêve en mettant tous nos atouts en valeur. Et, ma chère Nadia, vous possédez justement beaucoup d’atouts.— C’est gentil, Madame Je ferai des efforts vestimentaires, c’est promis. Elle devient rouge comme une pivoine et Lucrèce trouve cela charmant. Décidément, cette fille lui plaît de plus en plus. — On dirait que cela vous gêne ?— Non, pas du tout Enfin, oui, un peu Je suis issue d’une famille très catholique et cela laisse des traces indéniables sur mon comportement. J’ai du mal à me lâcher et à porter des choses trop sexy, mais je peux faire des efforts si vous me le demandez— Laissez donc votre famille et votre éducation rigide de côté, pas de ça si vous voulez réussir dans mon agence. Il faut ...
«1234...10»