1. mia 3 - Chasteté... forcée.


    datte: 05/06/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Lesbienne, Mature, Auteur: mia-michael, Source: xHamster

    Les jours suivants, je ne peux m'empêcher de penser à la fessée du samedi. Sinon, ça se passe plutôt bien avec César, le jardinier. Je suis arrivée avec un vieux tee shirt sale de Madame et un vieux jean. Il jouait au patron qui donne ses ordres, genre, &#034Je ne veux plus voir une seule mauvaise herbe dans le potager&#034. 1 h plus tard, il revient voir ce que j'ai fait. &#034Je vais aller vérifier si tu as bien fait ça. Maintenant, tu vas sortir tous les outils de la cabane et la nettoyer. Il faut qu'on puisse manger par terre!&#034 &#034Bien, Monsieur César&#034. Là c'est un très gros travail, rien que sortir les outils, les dalles de rechange, des dizaines de bûches… Ensuite, nettoyer le sol et remettre tous les outils. Je transpire dans le vieux tee-shirt de Madame. Nos odeurs se mélangent... Il vient voir quand j'ai presque fini. Il est quand même impressionné. &#034Pas mal…&#034. Je lui dis, &#034J'ai fait du mieux que je pouvais. Sentez mon cœur comme bat vite!&#034. J'ai pris sa main et je l'ai posé sur mon sein gauche. De toute façon, ça va se terminer comme ça! Il me pelote les seins, puis, il me fait mettre à genoux devant lui. Il sort son gros sexe qui est presque propre puisque je l'ai soigneusement léché la veille. De plus il a été dans le vagin de Madame! Je le suce... soigneusement et quand il joui, c'est moins abondant que la veille. J'avale tout, comme une apprentie bien élevée. Je lui demande poliment, &#034Vous direz à Madame que tout s'est bien ...
    passé, Monsieur César, s'il vous plait?&#034 Là, bien sur, il fait semblant d'hésiter. J'ai embrassé son sexe qui se ramollissait sous mon nez et j'ai fait les yeux suppliants (je fais ça très bien!). Il apprécie et quand je me relève, il me caresse la joue en disant, &#034Je dirai à Madame que tu as 7/10 pour les travaux et 8/10 pour la pipe&#034. &#034Merci, Monsieur César&#034. Le reste de la semaine se passe sans trop de problèmes… Madame est de nouveau de mauvaise humeur le matin. Je reçois une bonne paire de gifle parce que je n'ai pas eu 10/10. *** *** Enfin, c'est samedi… Le matin je suis très stressée, ça ne plait pas à Madame qui s'en aperçoit. Elle me gifle à nouveau en disant, &#034Je veux un bonne souriante&#034. Je souris... les larmes aux yeux! L'après midi, Iris et ses amis arrivent. Ils ont une vingtaine d'années, comme elle. Je fais le service avec l'autre bonne. Ils ne font pas attention à moi. Seule Iris passe une main sous ma jupe pour me palper les fesses en disant. &#034Pas trop d'appréhension, Mathilde?&#034 Pas la peine de crâner, &#034Si, Mademoiselle Iris&#034. Elle a un sourire angélique, &#034Tu as raison, car il y aura une surprise&#034. Je fais la grimace. Une heure se passe, puis deux, je sers à boire. Ambiance très détendue… pour eux. Moi j'ai des papillons qui volettent dans mon estomac. Ce n'est pas que j'ai peur d'avoir trop mal. Les fesses, c'est pas trop sensible. Les coups sur les doigts c'est le pire que j'ai reçu, mais, être fessée, ici, ...
«1234...7»