1. Isabelle, grosse et petite mais belle (15)


    datte: 05/06/2018, Catégories: Partouze, Auteur: tomy83, Source: Xstory

    - Et bin maman, on peut dire que tu as ramassé grave ! S'exclame Vanessa qui revient avec les deux filles.- Ouf, oui... C'est un baiseur de première, je t'assure. Vanessa me complimente et me flatte la queue et les couilles. Isa et mon épouse aident Éva à se relever et s'affalent toutes les trois dans le canapé d'extérieur. Je m'installe sur un fauteuil et Vanessa décide de nous resservir un p'tit rosé. - Ce sont deux belles femmes que tu as là, Hervé. Rondelettes à souhait et au bronzage intégral parfait.Elle me parle tout en buvant son verre et me masturbant lentement de sa main libre. Je prends l'initiative de caresser un de ses seins. Un petit « oui » sort de sa bouche. Elle approche son visage du mien. Nos lèvres se touchent, nos langues se mêlent. Un baiser fougueux s'en suit. Elle masturbe ma queue raide. Je lui masse les seins avec délice. On quitte notre jeu de langues pour qu'elle puisse descendre lentement, en embrassant mes tétons, mon ventre et finir sur mon gland gorgé de sang. Elle m'aspire, joue avec sa langue sur mon gland, mon frein et mon prépuce. Lili et Isa, pendant ce temps, s'occupe d'Éva. Toutes les deux, Elles lui gobent les tétines tout en doigtant la chatte. Éva à la tête renversée, les yeux fermés. Vanessa se lève et vient s'asseoir, dos à moi, en prenant mon sexe dans une main et s'empale sur celui-ci. La sensation est nouvelle pour moi. Je suis en train d'enculer une fille-garçon au cul ferme et très doux. Je lui caresse les fesses, elle gémit. ...
    Elle s'adosse à moi et m'embrasse à pleine bouche. - Lili, dit-elle, viens me pomper le dard ma grosse cochonne. Mon épouse ne se fait pas prier. Elle se place à genoux entre les cuisses de Vanessa et lui avale la queue jusqu'à la garde. Pas évident de garder cette bite en bouche, Vanessa accentuant ses mouvements sur mon rostre. Elles décident donc de changer de position. Vanessa se met sur la table basse, sur le dos et invite ma femme à venir sur elle en 69, puis elle relève les jambes et les pose sur mes épaules.- Allez, encule-moi bien fort, à fond...Je lui saisis les hanches et mon pieu trouve seul son chemin. Mon gland rentre sans rencontrer de résistance. Mes mouvements sont amples et rapides. Lili aspire, avale le monstre de Vanessa. Isa et Eva ne sont pas en reste. Elles sont en position tête bêche et se bouffe mutuellement la chatte. Isa, vicieuse comme vous le savez et même en train de fister sa partenaire. J'accélère mes mouvements. Vanessa couine sous mes coups de boutoir. Lili salive comme une folle sur le pieu de Vanessa. Je regarde, j'admire ses fesses rondes et fermes. Je sodomise pour la première fois de ma vie un transsexuel. Mi- femme, mi-homme. La jouissance n'en est que décuplée, exacerbée. La pression est là et je sens que mon jus est en train de bouillir dans mes couilles. J'ai envie de lui remplir son séant, comme j'ai remplie celui de sa mère il y a une demi-heure. Vanessa le sent, elle me fait me retirer et se met à genoux devant moi, abandonnant la ...
«123»