1. Piégée dans un bizutage (1)


    datte: 07/06/2018, Catégories: Partouze, Auteur: Sorach, Source: Xstory

    Elle oscillait d'un pied sur l'autre, hésitante face à cette nouvelle soirée. Les premières épreuves n'avaient pas été si simples, et Julie n'était pas certaine de pouvoir continuer. L'humiliation d'avoir dû demander au vendeur du sexshop de l'aider à mettre plusieurs de ses produits lui piquait encore les joues. De plus, si elle refusait de l'admettre, l'humidité qui brûlait son bas-ventre était le plus fervent témoin du plaisir qu'elle en avait retiré. La seule raison qui faisait qu'elle était encore là, était qu'elle désirait réellement rejoindre cette confrérie. Les histoires voulaient qu'en faire parti lui assurait un superbe mariage et une carrière toute aussi parfaite. Elle ignorait encore de quelle manière, mais il était certain que les femmes qui en faisaient parti étaient les plus influentes sur le campus, et les anciennes membres avaient généralement un compte en banque plutôt garni. Si Julie n'était pas idiote, elle n'était pas non plus pourvue d'une intelligence hors du commun. Elle avait besoin d'elles, même si cela signifiait devoir endurer d'autres humiliations. « Tu hésites ? » fit une voix féminine derrière elle qui la fit sursauter, mais elle reconnut une autre potentielle recrue. Les places étaient chères, et toutes n'iraient pas jusqu'au bout. Elle, souriait avec arrogance, certaine que Julie allait finir par se dégonfler. Cette certitude affichée par la fausse blonde la fit se redresser et afficher son plus beau sourire. « J'attendais de pouvoir faire ...
    mon entrée. Et toi, tu hésites ? » répliqua-t-elle en chassant l'une de ses mèches sombres qui faisait ressortir la pâleur soyeuse de ses traits. Julie était jolie, elle l'avait toujours su. Une taille fine, des courbes pleines, une poitrine généreuse. Peut-être qu'au fond elle aurait pu prétendre devenir mannequin, mais si elle était parfaitement proportionnée à sa taille, elle était décidément trop petite pour un podium. La fausse blonde, quant à elle, secoua la tête et grimpa les escaliers, avant de lui adresser un dernier sourire de défi, tandis qu'elle actionnait la sonnette. Ne voulant pas être en reste, Julie arriva à sa hauteur à l'instant où la porte s'ouvrit. « Bonsoir les filles, vous êtes les dernières qu'on attendait. J'espère que vous êtes en tenue... » laissa planer la jolie rousse qui referma derrière elle. « Il y a eu deux désistements. Ce qui vous laisse plus de chances... mais pas assez pour être sûres d'être prises. Allez vous asseoir, qu'on vous explique la suite, dès que vous vous serez mises plus à l'aise. » Elle les avait soigneusement guidées jusqu'au salon, dont les volets avaient été tirés par précaution, tandis que ses derniers mots les invitaient à imiter les autres participantes, qui avaient tombé les impaires, et dévoilé les achats qu'elles portaient, histoire de valider l'épreuve. Julie inspira une bouffée d'air tout en retirant le manteau qui dissimulait. Un simple filet argenté cherchait vainement à dissimuler sa poitrine, et remontait jusqu'à ...
«123»