1. Au travail, on s'amuse (1)


    datte: 07/06/2018, Catégories: Gay, Auteur: Bassano, Source: Xstory

    Je travaille dans un espace accueillant du public. J'ai 25 ans, je suis bi discret car marié, je suis charmant d'après les dires et très sportif, ce qui me permet d'avoir une musculature assez importante. Chaque jour un agent de surveillance me rejoint afin de surveiller le lieu. Cette personne change régulièrement afin qu'elle ne se lasse pas et qu'elle reste vigilante. Dans l'équipe d'agents, j'avais déjà pu remarquer l'un d'eux. JC est un quadragénaire divorcé à tomber ! Cheveux et barbe poivre et sel, un corps qui paraît bien ferme, il se dégage de lui une assurance et un charme qui me trouble à chaque fois que je le vois... J'ai souvent imaginé son corps tendu par l'excitation, entendre sa voix roque prononcer des mots excitant, ses mains puissantes mais douces me serrer.... Ces visions avaient le bonheur de m'exciter énormément ! Plongé dans mon travail, j'entends la porte s'ouvrir. Sachant qu'à cette heure ci, cela ne peut être que l'arrivée de l'agent, je reste la tête penchée et lance un "bonjour" comme à mon habitude. La réponse ne se fait pas tarder... Une voix que je pourrais reconnaître entre mille... C'est lui ! Il se tien maintenant devant mon bureau en me tendant la main pour me saluer. Moulées dans son jean délavé, ses cuisses puissantes entoure une entre-jambe bien proportionnée, je continue à lever le regard sur son pull en laine lui serrant son ventre plat et moulant ses pecs solides et fiers, pour finir sur sa barbe bien taillée, ses lèvres pulpeuses ...
    et ses yeux d'un noir profond. Perdu dans mon observation et envoûté par son haleine chargée de café, je ne comprend pas tout de suite ce qu'il me dis... "Je serai avec vous pour la journée" répète t-il plus fort en agitant ma main, "où puis-je m'installer ?" "asseyez vous sur la table la bas" Quand il s'éloigne je sens une bouffer m'envahir, son corps puissant d'homme mâture m'excite au plus haut point ! Essayant de me re-concentrer sur mon travail je ne parviens pas à fixer mon attention sur autre chose que mes pensées érotiques.... Je l'imagine m'embrasser à pleine bouche, l'odeur de sa salive chargée en caféine se mêlant à la mienne, me serrer avec ses bras musclés pour me maintenir contre son corps, m'obliger à me mettre à genoux pour me frotter mon visage à sa queue bandée sous son jean serré....... Mes pensées m'enivrent tellement que mes joues s'empourpres avec la chaleur qui envie dans mon corps et à la pensée qu'il puisse deviner ce à quoi je rêve.... Au final, je décide de me lever afin d'aller me rafraîchir aux WC dont la porte est caché derrière un panneau de bois. Pour m'y rendre je dois passer entre le table de JC et le mur dont l'espace est plutôt restreint, je le frôle sans trop m'en rendre compte tellement je suis troublé... Arrivée aux toilettes, je ferme la porte et en me regardant dans le miroir je vois une bosse super voyante déformer mon jean. Impossible qu'il ne l'ai pas vu !! Au départ gêné, puis emporté par l'excitation me rongeant le bas ventre je ...
«1234»