1. Sévane


    datte: 08/06/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, BDSM / Fétichisme, Première fois, Auteur: jamel03,

    AVANT PROPOS Contrairement à la majorité des maris candaulistes qui essaient de convaincre leurs moitiés de franchir le Rubicon de &#034l'adultère&#034, pour moi se fut l'inverse... Cocu dès le départ ! Quand je l'appris, ce ne fut pourtant pas désagréable. Ni triste, ni malheureux d'ailleurs. Je n'ai jamais ressenti cette grosse jalousie ou ce sentiment de trahison que je lis ça et là. Aucune envie de divorcer, au contraire. Si je ne m'étais pas préparé à devenir candauliste, cette pratique me va finalement très bien. J'en ai discuté il y'a peu, dans une soirée (chic et hivernale) avec un monsieur, mari d'une très belle orientale qui a vécu des choses similaires aux miennes. D'ailleurs,je vous raconte tout ça, car d'après lui, nos aventures peuvent aider l'épanouissement de quelques autres situations comparables et en conforter d'autres. Après tout, ce genre de relations sont fréquentes, normales... Et puis, ça m'amuse car il ne se passe pas grand chose au boulot ; alors voilà l'occasion de faire le point sur l'amour et l'attirance particulière que mon épouse éprouve pour d'autres messieurs... CHAPITRE 1 &#034Voyez vous, si votre femme suce avec autant de facilité, si elle est tant douée qu'on doit se retenir sans cesse d'éjaculer, c'est parce qu'elle aime ça ! Et elle aime ça, car mon ami Mehmed l'a bien formé. Il a du lui expliquer comment aspirer une queue jusqu'au bout, comment mettre la langue sur le haut des couilles tout en absorbant la tige, garder sa respiration et ...
    ouvrir bien large... &#034comme ça&#034, &#034ouvre ta bouche, salope&#034, &#034bien profond&#034, &#034ouvre toi&#034. &#034Allez maintenant toute seule ! Voilà un dressage de reine ...Tu as beaucoup de chance d'avoir une épouse comme ça, tu sais ?&#034 Je ne peux qu'acquiescer en regardant Sévane s'étouffer, grimacer, baver, le nez écrasé sur le ventre de celui qui lui enfonce sans pitié son gros chibre au fond de la gorge... Le contraste est total entre ce gros monsieur blafard et le petit corps fin et bronzé de mon épouse. Ça fait une bonne demi-heure qu'elle suce bruyamment à s'en rompre la mâchoire, à quatre pattes, aux pieds de ce vieux monsieur (que je ne connaissais pas avant ce soir). Son body de dentelle fine et transparente à moitié baissé sous deux mamelles qui pendent et s'agitent, son maquillage coulant sur le visage, elle déguste (dans tous les sens du terme). - &#034Ho oui, vraiment, tu suces très bien, petite salope... hum, resservez-moi du champagne voulez-vous Nicolas&#034 Je me reprends une coupe aussi. J'en ai besoin . Puis je reviens sur le canapé aux côtés de notre hôte. En posant les deux coupes sur la table basse, j'admire les courbes bien cambrée de ma femme à quatre pattes, les cheveux noirs en cascade sur le visage. Je ne peux m'empêcher de lui claquer les fesses en passant mes doigts sur son sexe qui déborde de sécrétions. - &#034Bon, je vais la baiser... Arrête petite pute, stop, lâche ma queue ! Je sais qu'elle est bonne mais suce un peu ton ...
«123»