1. Un bel anniversaire (2)


    datte: 08/06/2018, Catégories: Inceste, Auteur: zooph34, Source: Xstory

    Le lendemain, je suis dans une forme olympique, mon anniversaire est dans deux jours, et mes frères font des messes basses. Je fais semblant de ne pas m’en apercevoir. Seul Henri a un comportement nouveau, il est plus attentif à mes désirs et à mes actions. Il m’a préparé mon petit déjeuner, ce qu’il n’a jamais fait, je le regarde un peu étonnée. –Pour ma sœur chérie qui va bientôt être majeure. –Comme ça je pourrais faire ce que je veux. –Oui, à la condition que tu en aies les moyens. –Rabat-joie. Je déjeune rapidement, je dois rejoindre mon père, Jacques, pour mon cadeau. J’adore mon père, nous nous entendons très bien, j’ai toujours envie d’être dans ses bras, de le sentir contre moi. Il me prend toujours par les épaules, me serre contre lui. De temps en temps, il va même jusqu’à me donner une petite tape sur les fesses. Il y a un mois, quand j’étais en week-end chez lui, il m’a serré contre lui à mon arrivée, et j’ai senti une grosse bosse appuyer fortement sur mon bas ventre, juste au niveau de mon petit bouton. Il m’a maintenu un certain temps contre lui, je dois dire que j’ai beaucoup aimé, et que j’ai passé le week-end à attendre qu’il recommence, ce qu’il n’a pas fait. Je quitte la maison vers dix heures, je rejoins mon père devant une boutique. Il m’embrasse en me serrant très fort contre lui et me fait une bise dans le cou. Nous faisons d’autres magasins de fringues. J’essaye au moins une quinzaine de robes, corsages, jupe. J’ai choisi à chaque fois des choses ...
    assez sexy, robes avec dentelle, micro-jupe, corsages transparents, et comme je n’ai pas mis de soutien-gorge, l’effet a été assez chouette. Mais il ne trouve pas le cadeau qu’il voulait me faire. Nous allons faire un bon repas dans un restaurant assez classe, il me promet de me faire une surprise pour mon anniversaire, surtout que se sont mes dix-huit ans. Nous nous séparons sur un dernier câlin dans ses bras, et je sens de nouveau cette bosse contre mon ventre. Je me demande pourquoi il m’a demandé de venir pour choisir un cadeau, j’ai pourtant aimé pas mal de chose. Je rentre à la maison en début d’après-midi, il n’y a personne et je vais dans ma chambre pour me reposer. Je me déshabille et m’allonge sur mon lit, nue, il fait trop chaud pour porter quoi que ce soit où se couvrir. Je me masturbe en pensant à cette bosse dans le pantalon de mon père. Après une jouissance un peu fade, je finis par m’endormir. Je suis réveillée par une impression d’humidité. C’est Henri qui me suce le sein gauche. –Et bien, tu pourrais demander la permission. –Et tu aurais dit non ? Je le regarde, je suis prise au piège. –Bien sûr que non. –Tu vois bien que j’avais raison de ne pas te réveiller. –Il est quelle heure ? –Seize heures. –Qui est là ? –Juste Michel, tout le monde rentre dans minimum deux heures. –Je sais que vous êtes très proches, tu lui as dit quelque chose, j’ai remarqué qu’il me regardait différemment ce matin. Henri semble gêné. –Je me fout de ce que tu lui as dit, je veux ...
«1234...7»