1. [Vu sur le net] un facteur vicieux (1)


    datte: 10/06/2018, Catégories: Masturbation, Mature, Auteur: bogoss50100, Source: xHamster

    Débutant dans la livraison, je fais ma tournée seul pour la première fois. La matinée se passe bien. Il ne me reste plus qu’un seul colis, il est rectangulaire mais beaucoup plus long que large. Je regarde le destinataire : madame M… Léa. Expéditeur : la tige verte. J’arrive devant l’immeuble. Il est flambant neuf, il reste encore le panneau publicitaire « Créer votre appartement à votre image ». Je prends mon papier, pour trouver le digicode. Je monte et me présente au dernier étage. Je sonne une femme, entre 45 et 50 ans, ouvre légèrement la porte. Elle a des cheveux blonds tirés en arrière, des yeux noisette, son regard est strict mais ce qui me surprend ce sont ses pommettes roses. - Bonjour, je viens livrer votre colis. - Je ne vous attendais plus ce matin. Me répond-elle d’un ton sec. - Voici le reçu à me signer. Elle ouvre davantage la porte. Elle est en peignoir et pieds nus. Ses chevilles sont fines et elle a de très beaux mollets fins et bien dessinés. Je lui indique l’endroit où signer. Elle griffonne rapidement le papier d’un air légèrement pressé. Je lui tends le paquet. Elle me l’arrache littéralement des mains. Je sens une douleur vive au bout de mon doigt et je pousse un cri. Son regard change, elle se décompose en voyant le sang couler sur le sol. - Je suis désolée. Je suis désolée mais j’attendais ce colis avec impatience. Entrez, allez vous passer le doigt sous l’eau. La salle de bain est au fond à droite non à gauche. Je rentre en levant mon doigt pour ...
    éviter de salir. L’appartement est magnifique et immense. Je me dirige rapidement vers la salle de bain. J’appuie sur l’interrupteur et je reste scotché par cette pièce. Je n’ai jamais vu une salle de bain si atypique. Sur un pan du mur, une baignoire d’angle, une douche italienne fermée par des panneaux de verre croisés pour éviter toute projection. Plus étonnant ensuite, une méridienne rouge. Sur le mur du fond un lavabo ultra moderne. Sur le pan opposé une enfilade de portes coulissantes avec des miroirs. Il faut aimer sa plastique pour oser ce genre de porte. Au plafond, un éclairage indirect et des grilles dorées. Je m’approche du lavabo passe mon doigt sous l’eau. Derrière moi madame M. me propose de me préparer un café pour me remettre de mes émotions. J’accepte avec plaisir, même si quelque chose de plus fort m’aurait davantage plu. La plaie est un peu profonde Mais ne nécessitera qu’un pansement. En scrutant autour du lavabo je vois une petite télécommande. Mais sur le coup je n’y prête pas plus attention. J’interpelle mon « bourreau » pour lui demander où se trouvent les pansements. - Dans le tiroir à gauche. J’ouvre le tiroir et soulève une boite pensant y trouver de quoi panser ma coupure. Je me trouve face à une collection de sextoys : Le célèbre petit canard à fourrure, des anneaux, des langues rotatives, un plug anal et des gods fashions et réalistes. - Non en fait c’est à droite. Dit-elle d’un air paniqué. - Ok d’accord. Maintenant, je comprends ce que fait cette ...
«1234...»