1. Mamie Geneviève (1)


    datte: 10/06/2018, Catégories: Inceste, Auteur: yphos, Source: Xstory

    Mamie Geneviève 1 Je m’appelle Geneviève et j’ai soixante-six ans. Je suis veuve depuis neuf ans maintenant. Mon défunt mari est décédé brusquement d’une crise cardiaque alors que j’étais absente.Ca a provoqué chez moi un sentiment de culpabilité de n’avoir pas pu appeler les secours à temps. Les médecins et ma famille ont réussi à me déculpabiliser et, de toute façon, ce n’est pas le propos de ce récit. J’ai deux filles qui ont la quarantaine et quatre petits enfants. Ma plus jeune fille, Agnès, habite à l’autre bout du pays, ce qui, je le déplore, ne me permet pas de voir grandir ses deux filles de quatorze et seize ans. Mon aînée, Virginie, quant à elle, habite dans une ville voisine. Si je la vois de temps en temps, je préfère éviter son mari qui est un abruti parfait. C’est un minable qui croit tout savoir sur tout. Non, ce n’est pas un réflexe de belle-mère, car mon autre gendre est des plus charmant avec moi et je l’apprécie beaucoup. Il a une bonne situation et cette famille là me semble être parfaite. Donc, ma grande, Agnès, a deux enfants, Christelle et David. Ce dernier est toujours en rébellion avec son père et quand arrive sa majorité, mon imbécile de gendre l’a mis à la porte sous un prétexte futile. Deux coqs dans un même lieu créent des combats. Toutefois, David n’a pas terminé ses études pour son bac pro d’électricien et, se retrouver à la rue, n’est pas la meilleure chose pour lui. Ce jour là, il est venu sonner à ma porte pour trouver refuge chez moi. ...
    Comme je considère que c’est mon devoir et que je l’aime bien, j’accepte, bien entendu, de l’héberger. J’essaie toutefois de joindre sa mère pour avoir des explications, mais cette dernière est totalement soumise à son mari et ne veut pas d’histoire en le contredisant. Notre conversation s’échauffe, je me fâche et, c’est très contrariée, que je raccroche le téléphone. Je propose à David d’installer ses affaires dans la deuxième chambre de ma petite maison. David est un joli garçon qui doit avoir du succès auprès des filles, il est brun, les muscles fins, sa carrure demande à se développer, mais il est charmant et comme c’est l’unique garçon, il a toujours était mon chouchou, même si j’aime beaucoup mes autres petits enfants. Quant à moi, pour me décrire, je ne suis pas bien grande et heureusement, la ménopause m’a peu affectée. J’ai pris un peu de poitrine, mais qui se tient toujours bien, quelques rondeurs, mais rien de plus. De toute manière, je n’ai jamais cherché à séduire un autre homme depuis mon veuvage et j’accepte mon physique, même si je souhaite rester élégante quand je sors, pour faire des courses par exemple. Les jours passent et j’apprécie notre cohabitation. David n’hésite pas à m’aider dans les tâches ménagères, mais aussi à tondre la pelouse, tailler la haie, réparer un robinet, une prise électrique ou un grill pain. J’y trouve mon compte d’avoir un homme à la maison. Un jour, alors que je suis penchée pour ranger des assiettes dans le meuble, je sens un regard ...
«1234»