1. Hélène goûte à l’adultère (2)


    datte: 11/06/2018, Catégories: Erotique, Auteur: Lilyx, Source: Xstory

    Après cette soirée Hélène se sentait coupable, pourtant en rentrant chez elle, elle ne pouvait oublier la douceur de chacune des caresses qui lui avaient été prodiguées, chaque baiser qu'elle avait reçu et cette sensation envahissante de l'orgasme. Le temps était long, en effet Hélène s'ennuyait de son mari qui ne la regardait même pas. Elle avait multiplié les efforts, entre tenues sexy et provocantes, repas aux chandelles, mais rien n'y fessait. Elle se sentait délaissée et lorsque la nuit arrivait elle ne pouvait s'empêcher de fantasmer sur Etienne. La semaine c'était donc écoulée nous étions vendredi et en allant faire les courses Hélène croisa Etienne, un simple regard rendit Hélène folle d'envie. Elle le désirait mais ne savait pas comment faire, ils se trouvaient dans une grande surface remplie de gens. Alors qu'il se rapprochait d'elle pour la saluer, son souffle s'accéléra. Il lui glissa un mot à l'oreille qui la fit rougir. Etienne venait de demande à Hélène de le rejoindre dans les cabines d'essayages. Elle ne savait pas quoi faire se demandant si un employé ne les surprendrait pas. Inconsciemment elle s'était rendu devant les cabines, son bras fut emprisonné et elle se retrouva dans une cabine. Un simple rideau vert en guise de fermeture, trois miroirs pour s'observer et les doigts d'Etienne chatouillant la fleur humide de ça bien aimée. Héléne sentit une main se plaquer sur sa bouche lorsqu'elle gémissait un peu trop fort. Elle sentait l'orgasme investir chaque ...
    parcelle de son corps, elle voulait qu'Etienne la prenne ici. Il ne se fit pas prier et commença à prendre sauvagement sa partenaire. Le jeune amant ne mit pas longtemps à remplir sa conquête, de son doux et chaud liquide. Elle était aux anges. Il la laissa reprendre son souffle et s'extirpa rapidement de la cabine. Quelques jours plus tard, elle reçu un texto d'Etienne qui lui demandait de venir chez lui pour le week-end et de se débrouiller pour trouver une excuse. Elle n'avait pas eu de mal à s'éclipser de chez elle, son mari étant plus occupé à vider les bouteilles qu'à s'occuper de sa femme. Elle prévint ce dernier qu'une amie l'avait invitée a un week-end fille et qu'elle ne reviendrait pas avant le dimanche soir. Elle enfila une jupe noire cintrée fendue sur le coté, une chemise dorée dévoilait la naissance de sa poitrine. Elle ne portait aucun sous-vêtement hormis un porte jarretelles rouges qui retenait des bas noirs. Elle se prépara un petit sac de lingeries provocantes et les plus belles robes qu'elle possédait. Hélène s'apprêtait à entrer chez Etienne, mais elle se mit à hésiter, devait elle franchir ce palier qui était synonyme de la fin de son mariage ? Avant qu'elle ne puisse frapper, le beau jeune homme lui ouvrit la porte. Il embrassa fougueusement sa partenaire et caressa chaque courbe de la femme, puis il lui annonça que ce soir ils ne seraient pas seuls. Etienne avait été invité par un de ses clients et il avait annoncé venir accompagner. Hélène se sentant ...
«12»