1. Le test


    datte: 11/06/2018, Catégories: f, Collègues / Travail, fsoumise, hdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, photofilm, fmast, journal, fsoumisah, Auteur: Manofsam,

    Résumé : Emma est désormais prise au piège : au moment où elle semblait reprendre son couple en main, la voilà soumise aux exigences d’un maître, auxquelles elle se prête avec plus de plaisir qu’elle ne voudrait se l’avouer. Mais ses derniers exploits (voir récit n°14447) lui ont aussi valu les faveurs de Nicolas, jeune stagiaire de l’entreprise, qui veut maintenant obtenir davantage de sa part 7 – Le test Cher journal, Cette journée a été, je dois dire, assez éprouvante. Je l’ai passée à essayer de réparer mes conneries des jours passés afin que ma vie ne parte pas trop de travers. Et pourtant, j’ai l’impression que tout m’échappe encore plus qu’hier. Je ne sais plus où je vais, avec trois hommes qui me cherchent, je ne sais plus où donner de la tête. Voici l’état des lieux, tel que je me le représentais ce matin au petit déjeuner : Nicolas, le problème est assez simple, j’ai merdé et il va falloir le recadrer tout de suite. Son manque d’assurance est un atout, il n’osera pas lorsqu’il verra qu’il est allé trop loin. Dès ce matin, je devrai donc le remettre à sa place sans traîner. Blackbird, c’est autre chose. Lui, il a la photo, et j’ai beau avoir effacé son message, je sais qu’il possède l’original et j’ai bien su lire entre les lignes : je ne suis pas en position de négocier. Me voici tombée entre les mains d’un maître-chanteur, doublé d’un pervers sexuel. Je ne m’explique pas encore comment nous en sommes arrivés là. Quoi qu’il en soit, j’ai deux options : ou bien ...
    j’obéis, ou bien je proteste, et il trouvera un moyen de faire parvenir à Paul cette photo qui révèle mon adultère involontaire. Je prends le parti d’obéir, pour gagner du temps et essayer de trouver un moyen de me débarrasser de lui sans risques. En attendant, j’appréhende de recevoir de ses nouvelles. Enfin, il y a Paul et là, je dois dire que je fonde sur lui de grands espoirs. Sa libido est revenue, il me témoigne de ses envies, je pense qu’il faut être patiente mais que tout rentrera dans l’ordre. Si les choses ne dérapent pas avant. En finissant mon café, j’avais une boule au ventre. Comme la veille, Paul s’est levé avant que je ne parte, mais cette fois il est venu me voir au lieu de me prendre par surprise. Il s’est excusé pour hier, de ne pas m’avoir baisée convenablement avant que je ne parte, et s’est aussi excusé de ne pas le faire ce matin. — Je me réserve pour le week-end prochain. Je veux que ça soit grandiose. Il a eu un petit sourire. — Mais ça ne nous empêche pas de nous amuser il faut te tenir en éveil Il s’est alors approché, mais au lieu de me toucher, il a juste inspecté ma tenue. — Relève ta jupe. J’obéis, et Paul me sourit. — Tu as aimé, l’absence de sous-vêtements hier ?— Oui. (Je ne veux pas le vexer et lui dire que c’est un jeu dangereux, il faut que je l’encourage)— Moi, ça m’a excité. Après ton départ, je me suis branlé en y pensant. Aujourd’hui, on va changer les règles, ok ? Je n’ai pas mon mot à dire, de toute façon. Il saisit mon collant et le ...
«1234...»