1. Un soir, un couple


    datte: 12/06/2018, Catégories: hh, fhh, hbi, hotel, Voyeur / Exhib / Nudisme, fmast, intermast, Oral, Oral, Oral, préservati, hdanus, hsodo, couple+h, Auteur: Arobase64, Source: Revebebe

    Vendredi soir, après une semaine bien remplie et passablement intense au bureau, je suis chez moi en train de surfer sur le web, un verre de bon vin à mes côtés. Les pages défilent, je passe en revue les infos de la journée, rien de bien palpitant. Un brin d’ennui commence à poindre et, au fil des clics, je me retrouve à me connecter sur un site de rencontre échangiste sur lequel j’ai une fiche, histoire de voir ce qui s’y passe. Je me dis qu’au pire des cas il y aura peut-être des exhibs sympas à mater ? Pas grand-chose de nouveau sur mon profil ; sur ce genre de site, les fiches de mec seul, même bi, ne sont pas forcément les plus visitées Même si je suis abonné sur ce site depuis quelques années (au départ en couple avec mon ex-femme et depuis mon divorce en tant qu’homme seul), je ne suis pas très assidu. Mais comme il y a eu quelques visites sur ma fiche, je vais voir qui cela a été. Parmi les annonces qui s’affichent, il y en a une d’un couple dans ma tranche d’âge (35-45 ans), habitant dans la même région et dont l’homme est bi également. Intéressant J’ouvre leur fiche et découvre qu’il s’agit d’un couple illégitime qui cherche d’autres couples ou des hommes bi ! De mieux en mieux Les photos ne sont pas rebutantes du tout, Madame à l’air d’être une petite brune avec un assez joli corps et Monsieur est mince et un peu plus jeune qu’elle. En fait, Madame a mon âge (42 ans) et Monsieur 36 ans et, cerise sur la gâteau, ils sont « online » et ont activé leur marqueur « ...
    libre ce soir » ! Tout à coup mon intérêt s’éveille sérieusement et je leur envoie un message sur le chat du site. Rapidement nous commençons à échanger et c’est « madame » qui dit être au clavier. S’ils sont passés sur ma fiche, c’est parce que justement ils ont envie de rencontrer un homme bi proche de chez eux, mais ils avaient vu que je n’étais pas connecté. Ils me demandent s’il n’est pas trop tard pour envisager quelque chose ce soir (il est 21 h 30) et je leur dis que non, pas du tout, et que je suis libre comme l’air. Alors « madame » précise leur recherche ; elle veut qu’un homme bi les rejoigne et regarder son amant et cet homme s’occuper l’un de l’autre, mais sans qu’elle ne participe. Je lui réponds que cela ne me pose aucun problème, mais elle insiste qu’elle ne participera pas, rien, pas de contact ; elle veut simplement être voyeuse. Suis-je toujours partant ? En fait, pour une raison que j’ignore, la perspective d’être avec un mec avec sa compagne dans un coin de la pièce en train de nous observer, peut-être nous diriger, voire en plus en train de se masturber devant le spectacle, m’excite tout à coup. Je n’avais jamais pensé à ce genre de situation, mais elle me semble d’une perversité très stimulante et je ne peux m’empêcher du fantasmer sur leur proposition. Je réponds donc que, oui, j’ai parfaitement compris et que l’idée me plaît. C’est alors qu’elle me passe un numéro de portable et je les appelle dans la foulée. C’est bien elle qui me répond et elle me dit ...
«1234...8»