1. Vie de couple


    datte: 12/06/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Laure60, Source: Hds

    Pendant nos nombreuses années de vie commune avec Pierre mon mari de temps en temps, mais pas trop souvent pour garder le charme de la chose, nous avons agrémentés nos ébats sexuels en fonction de l'inspiration du moment ou de nos délires. En voici un exemple: Un dimanche midi nous étions en train de déjeuner, arrivés au dessert je mets sur la table des gâteaux recouverts de crème fouettée. Sur le ton de la plaisanterie je dis à Pierre: <<si tu sors ton sexe je l'enduis de crème et je te le suce>>. <<pas de problème puisque tu en as envie je vais exaucer ton souhait>>. Sans se poser de questions il me prend au mot, il s'approche de moi, sort sa queue de son pantalon et à l'aide d'une petite cuillère j'enduis de crème le membre qui se dresse déjà. <<je blaguais, je ne pensais pas que tu oserais>>. <<tu sais bien qu'il y a des choses qu'il ne faut pas me dire deux fois alors maintenant assume, passe de la parole aux actes>>. Je me mets à genoux et je lui fais une fellation. Quand j'ai suffisamment sucé il repousse ma tête puis remet de la crème sur son pénis qu'il fourre de nouveau dans ma bouche. <<puisque tu aimes cette ça profites en il y en a encore>>. Je reprends la fellation appréciant le goût de le crème et je suce goulûment comme si j'avais affaire à un sucre d'orge jusqu'au moment ou sa queue gonfle et prise de soubresauts envoie des jets de sperme dans ma bouche, j'avale le liquide dont le goût se mélange à celui de la crème fouettée. Pierre va se rasseoir en riant ...
    et mange son gâteau en râlant après moi et me reprochant d'avoir trouvé un prétexte pour le priver de la meilleure partie du dessert pour satisfaire ma goinfrerie. Evidemment après avoir finis le repas, excités nous avons fait l'amour, il m'a prise par tous les orifices et m'a amenée plusieurs fois à l'orgasme. Un samedi après-midi en rentrant du boulanger je trouve un grand drap de plage et des coussins étalés dans la salon. Je n'ai pas le temps de m'étonner et de poser de question Pierre se lève du fauteuil ou il est assis et vient vers moi. Il m'enlace et m'embrasse fougueusement, nos langues se mêlent dans de longs baisers qui font monter la chaleur en moi. Je sens contre mon ventre son sexe gonflé et dur. Tout en ma caressant il me déshabille puis me couche sur le drap de plage et dispose des coussins sous mes fesses ainsi mon pubis est davantage proéminent. Il se met nu et se positionne à genoux à côté de moi. Pendant qu'il m'embrasse je sens quelque chose qui caresse mon ventre et me fait frissonner, c'est une sensation douce et agréable que je ne connaissais pas. Quand enfin sa bouche quitte la mienne je relève la tête et je vois qu'une de ses mains promène des plumes sur mon corps. Je frémis quand les plumes viennent caresser mes seins, s'attarde sur les aréoles pour finir par agacer les tétons qui s'érigent instantanément. Il prend son temps attentif au plaisir qu'il me procure et j'ai tendance à sursauter quand les plumes effleurent certaines zones de mon corps. ...
«1234»