1. Soirée avec toi


    datte: 12/06/2018, Catégories: grp, frousses, couple, inconnu, boitenuit, danser, amour, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, intermast, Oral, Oral, 69, fdanus, fsodo, Partouze, tutu, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, Auteur: lechatdo, Source: Revebebe

    Nous avons, ce soir, toute la nuit pour nous et tu as décidé d’aller danser Depuis que nous en parlions, depuis que j’en avais envie C’est enfin possible. Et rien que l’idée de passer toute la soirée, puis la nuit avec toi me rend fou de bonheur Tu m’as juste demandé la « faveur » de ne pas poser de questions et de te suivre Je te suivrais jusqu’au bout du monde, s’il le fallait, mon amour Tu t’es habillée très sexy et tes yeux sont maquillés, comme tu sais si bien le faire, de façon très discrète mais les traits que tu as dessinés soulignent ce regard si noir et si brûlant. Tu portes une robe qui souligne tes courbes si merveilleuses mais qui est, en même temps, très évasée de sorte que lorsque tu tournes sur toi-même, c’est un peu comme Marylin qui fait voler sa robe pour découvrir ses jambes. Et pourtant, lorsque j’ai voulu m’approcher de toi et passer mes mains sous ta robe, tu m’as doucement repoussé avec un léger baiser tout en me disant : — Mon amour, le charme c’est souvent l’inconnu Paroles énigmatiques lancées avec ce petit sourire de toi qui me fait tant fondre. Je n’ai pas insisté. Je suis sous ton emprise totale. Tu as choisi la boîte de nuit. Je ne connais pas cet endroit et je trouve que l’ambiance est très agréable. La musique qu’on y joue correspond tout à fait à nos goûts respectifs et communs. Il n’y a pas beaucoup de monde mais suffisamment pour que l’atmosphère soit électrique et entraînante. Je remarque, dès que nous entrons, que certains hommes posent ...
    immédiatement leur regard sur toi, et tu sembles ne même pas t’en soucier Mais je vois dans leurs yeux une immense convoitise tant tu respires le désir et le plaisir. Tellement tu es belle ! C’est toi qui m’entraînes sur la piste, et c’est d’autant plus étonnant que je me sens tout à coup pétrifié ! Moi qui adore danser, moi qui avais tant attendu ce moment-là, j’ai soudain peur de ne pas être à la hauteur. Tu danses merveilleusement, tes mouvements sont souples et légers et quand mes mains se posent sur ta taille pour te faire tourner, tu ondules de façon si diabolique qu’il me faut faire un effort presque surhumain pour ne pas t’attirer contre moi. De temps en temps, c’est toi-même qui amorces un virage afin de venir te frotter contre moi. Tu es si excitante et si désirable que je me demande si mon pantalon va tenir le choc ! Tu sembles l’avoir remarqué et je vois dans tes yeux ces étincelles qui sont la preuve que tu es très satisfaite de l’effet que tu provoques. Nous dansons comme cela pendant un long moment Variations de rythmes et de musiques, tantôt lascives et tantôt endiablées Bien sûr, il y a ce morceau de Franz Ferdinand « no you girls » où tu te déchaînes littéralement et mimes, en ondulant, les gestes de l’amour tout en faisant tournoyer au-dessus de ta tête une culotte imaginaire. Et ces clins d’œil complices ! Tu te fais tentatrice. Je suis bien, je suis heureux, tu es diablement ravissante et désirable Au fur et à mesure que la soirée avance, certains couples ...
«1234»