1. 44.3 Thibault. Nico. Une bière et autres petits bonheurs.


    datte: 12/06/2018, Catégories: Entre-nous, Les hommes, Auteur: Fab75du31, Source: Hds

    chose ? Les têtes se tournent discrètement, presque au même instant ; les regards se cherchent, se croisent les épaules nues se frôlent encore, encore et encore les hanches se touchent, les cuisses se frottent, les genoux se caressent, les doigts s’effleurent Regarder Jéjé en train de prendre son pied tout en prenant le mien excitant, terriblement excitant, et plus encore que je ne l’aurais imaginé c’est bien pour cela que j’ai accepté ce plan à quatre, le genre de plan sur lequel je n’ai jamais vraiment fantasmé, mais qui devient nécessaire car Jéjé est de la partie oublier la nana que je suis en train de baiser, n’avoir envie que de le mater, lui, mon pote... son plaisir, mon plaisir nos deux corps moites qui se touchent, se caressent nos excitations qui se mélangent, alchimie explosive et lorsque Jéjé jouit, je viens aussi, comme si on était connectés Le silence après l’orgasme est lourd, gênant le torse dessiné de Jéjé ondulant au rythme d’une respiration encore haletante, son front dégoulinant de sueur qu’est ce qu’il est sexe ce mec c’est terriblement beau et excitant de voir un garçon à poil en train de prendre son pied et c’est sacrement craquant qu’un beau garçon qui vient de jouir surtout lorsqu’il s’agit de mon Jéjé Le joint en terrasse arrive à nous donner un semblant de contenance le malaise devant sa demande sans appel de prendre les nanas par derrière c’est à cause de sa façon de balancer ses mots, avec son assurance culottée de ptit coq le malaise de faire ça ...
    « avec » lui devant lui ce truc que je n’ai encore jamais fait de ma vie son sourire sexy et coquin lorsque les nanas cèdent C’est trop bandant regarder la blonde qui suce Jéjé en terrasse dans la pénombre le voir s’impatienter et son envie de jouir encore et l’entendre balancer : « Maintenant on baise ! » croiser son regard son sourire en guise d’encouragement et ses mots : « Tu vas voir comment c’est bon » La sodomie, un truc que j’ai accepté d’essayer pour lui faire plaisir un truc que je finis par aimer très vite pour le plaisir physique déjà c’est si serré un petit trou, ça fait des sensations si différentes par rapport à une chatte ensuite, pour son coté « interdit » et surtout, surtout, surtout car cette pratique évoque pour moi des fantasmes refoulés depuis si longtemps et puis, à bien regarder, l’aspect le plus excitant de cette position, c'est le fait de nous permettre, maintenant que les nanas ne peuvent plus nous voir, de nous sentir plus libres dans les regards, dans le contact de nos corps les épaules se frôlent avec plus de facilité, les hanches se frottent avec plus d’intensité, les cuisses se caressent, les genoux s’appuient l’un contre l’autre, les doigts se rencontrent des contacts qui ce coup-ci n’ont plus rien d’accidentel, comme des envies silencieuses se dévoilant avec de moins en moins de retenue Le plaisir monte, la jouissance approche le corps et l'esprit secoués par ce plaisir inédit et intense, j’en frissonne, j’en tremble presque lorsque Jéjé me ...
«1234...21»