1. À la plage


    datte: 12/06/2018, Catégories: fh, grp, couple, vacances, plage, entreseins, facial, Auteur: Caribonex, Source: Revebebe

    Résumé des épisodes précédents : «Un voyage mouvementé » et «Le début du séjour » Mon épouse Aline et moi Axel, partons en vacances à la Grande-Canarie, pour nos dix ans de mariage. Un vol mouvementé nous permet de nous retrouver et Aline se confie et s’ouvre enfin à moi. Elle me promet un séjour animé et a commencé à mettre ses menaces à exécution. Le quatrième jour commence ______________________________ Nous sommes assis au bord du jardin exotique de l’hôtel, près de la terrasse des repas et je regarde Aline m’exposer le programme de la journée tout en savourant mon jus d’orange. Je la fixe, mais n’écoute pas vraiment ce qu’elle dit. Je regarde sa bouche et je pense à la merveilleuse fellation dont elle m’a gratifié hier soir juste avant qu’on ne s’écroule tous les deux. — Tu m’écoutes ?— Euh, oui les dunes.— Oui bon je reprends, donc après on se prépare, on passe les dunes, mais cette fois en allant tout droit, tu emmènes un gros bidon d’eau et on va— Sur la plage naturiste Oui je sais.— Finalement t’as bien écouté. Allez, on finit tranquillement.— Encore un peu de melon canari et c’est bon. Un moment plus tard, bien chargés, on part pour la traversée des dunes, histoire de jouer un périple au Sahara. C’est beau, c’est grand, visuellement splendide, j’adore les traces du vent qui a dessiné les lignes sinueuses dans le sable. Bon il y a aussi de nombreuses traces de pas, mais dès qu’on sort un peu des sentiers battus, c’est plus vide et le sable reprend son aspect ...
    virginal. Les couleurs sont chaudes, ces ocres, ces beiges pâles Au bout d’une bonne marche, on aboutit quasiment au niveau de la plage sans textile. Il est encore relativement tôt et ce n’est pas la place qui manque. On s’installe, serviettes, notre vieux parasol et enfin, on se regarde et ensemble, avant de tergiverser plus avant, on se met nus. Évidemment comme on a passé déjà du temps au soleil, nos fesses sont pâles et ses seins aussi alors on se tartine de crème solaire. Je lui en mets sur le dos, elle aussi et je réussis à rester détendu partout. On regarde l’océan au loin, quelques rangées de personnes nous séparent un peu de l’eau et on se détend doucement, personne ne nous regarde particulièrement même si çà et là derrière des lunettes sombres on est un peu regardé, mais c’est discret et on se laisse tranquillement aller sous le soleil. On bouquine un peu, on prend le temps de voir les usages, les gens restent naturels, vont dans l’eau nus, des corps de tous âges et de toutes corpulences, c’est détendu, simple. — Tu as vu, certains sont entièrement rasés. Effectivement, plusieurs personnes sont totalement imberbes, le sexe est devenu le point focal. Il est plus visible en fait, la plupart des hommes sont au repos et deux ou trois en semi-érection. — C’est pas une majorité, moi je préfère ta façon c’est plus, je sais pas, moi j’aime et puis après les gens font comme ils aiment. C’est plus les femmes en fait. Elle a raison puisque la majorité des imberbes sont des femmes, ...
«1234...9»