1. Photographier Marianne (2)


    datte: 12/06/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: eolhc,

    Maintenant l’inverse se produisait, c’est Marianne qui n'arrêtait pas de ma tanner pour que l’on refasse des photos... Enfin des photos, elle voulait surtout se faire prendre. J’avais une imagination débordante en ce qui concernait Marianne, son inexpérience malgré son âge et sa beauté déclenchait chez moi des images de luxure absolue. Je la voyais entourée d’hommes, subissant un gang bang effréné, ou bien encore sur une croix de Saint André entrain de se faire fouetter. J’imaginais aussi un scénario dans un club de la capitale, à genoux, entrain de me sucer au bar pendant que je boirai un cocktail sous l’oeil jaloux de tous les hommes du lieu. Mais bon, pas sur que tout ces fantasmes lui plaisent... Je devais en avoir le coeur net. Rendez vous fut pris avec elle pour une véritable séance photo dont le thème programmé était l’attachement... Marianne sonna presque 10 minutes avant l’heure... Force était de constater que j’avais éveillé en elle une grosse excitation. Marianne: “ C’est quoi le sujet aujourd’hui ?” Moi: “ des photos en col roulé, et jean bien fermé” Elle éclate de rire. Moi : “ aujourd’hui, je t’attache, j’abuse de toi, et je tente l’anal” Plus de rigolade, mais elle ne protestait pas non plus. “Je te laisse aller te déshabiller et tente de préparer un peu ton anus avec la crème que j’ai posé la bas.” Pendant que j’installai les appareils pour filmer la scène ainsi que les éclairages pour que l’image soit la plus lumineuse possible, je ne la quittai pas des yeux. ...
    Elle était grande avec des jambes interminables. Ses cheveux avaient poussés depuis la dernière fois et sa bouche semblait plus pulpeuse que jamais, elle transpirait le sexe. Elle était maintenant tout nue, me faisait face sans aucun complexe, elle commençait même à se caresser sans aucune gène. Marianne : “Plus vite, plus vite, plus vite” Mais comme je l’avais trouvé un peu rapide dans sa mise en place personnelle, j’avais une réplique toute trouvé “Marianne, vas préparer ton anus, il me semble qu’il vaut mieux le faire correctement” Marianne: “ Tu comptes vraiment le faire ?” Moi : “Oui, absolument” Marianne : “ Et si je ne suis pas d’accord ?” Moi : “ Alors tu peux retourner chez toi... Si tu veux continuer l’aventure, il va falloir être obéissante, maintenant, vas te mettre le lubrifiant... Tout de suite !” Elle me regardait en se demandant si c’était bien moi qui était devant elle. Son envie de jouir était bien présente, mais dans ses yeux, j’ai pu entrevoir le doute sur cette aventure sexuelle qu’elle était entrain de vivre. Moi: “ Je vais mettre les points sur les i Marianne. Plus nous allons avancer ensemble plus tu vas avoir envie de jouir fort et cela ne pourra se faire que si tu es totalement soumise, c’est un jeu pervers et c’est grâce à cette perversion que tu monteras au septième ciel. Donc oui, nous nous connaissons depuis longtemps et oui je t’aime beaucoup en tant qu’ami, mais dans ces instants là, tu es ma chose, et tu fais tout ce que je dis. Si tu ne veux ...
«1234...»