1. Début de soumission


    datte: 12/06/2018, Catégories: fh, hplusag, hsoumis, fdomine, revede, massage, Oral, nopéné, sm, yeuxbandés, Auteur: Mariechriss, Source: Revebebe

    de bon à tout faire. Il sent la main de Marie-Claude qui frôle son sexe et d’un seul coup sa verge est prise dans un étau.La main de Marie-Claude pense-t-il affolé ! — Branle-moi, je t’en supplie, je n’en peux plus.— Non La main de Marie-Claude sur le sexe de Bébert se fait dure et elle le tire en avant, ce qui l’oblige à suivre sa maîtresse à petits pas mal assurés, bandeau oblige. Il bute sur un obstacle et manque de tomber. — Fais attention, on monte dans ta chambre. Pas à pas, ils montent l’escalier et Marie-Claude tire sans ménagement sur la verge de ce qu’il faut bien considérer comme un esclave. Ils arrivent en haut de l’escalier. Marie-Claude rentre dans la chambre de Bébert pour la première fois et elle tire plus fort sur la queue pour le faire avancer plus vite. — Voilà mon nounours, on est chez toi, tu devrais être content, je suis enfin dans ta chambre. Bon d’accord, t’es pas prêt de me baiser ici mais c’est un premier pas, non ?— Ben oui si on veut, murmure-t-il à voix basse.— Contente que tu apprécies, alors voilà ce que tu vas faire. Je vais m’allonger sur ton lit, comme cela tu auras l’impression de coucher avec moi cette nuit et tu vas me lécher. Pas un centimètre carré de ma peau ne doit être sec et à la fin tu me lécheras la chatte sans t’arrêter un seul instant. C’est clair ?— Oui Marie-Claude, très clair, mais tu me feras jouir après, s’il te plait ?— On verra, allez au travail et fais ça comme il faut, sinon t’es sûr de ne pas jouir avant des semaines. ...
    Marie-Claude, nue, s’est allongée sur les draps du lit de Bébert et elle commence à profiter des sensations que lui imprime la langue de Bébert. Celui-ci sait qu’il joue gros et il ne veut pas rater cette épreuve qui, sans doute après bien d’autres, lui ouvrira la chatte tant désirée. Alors sa langue se fait douce sur les pieds de Marie-Claude et remonte progressivement le long des jambes mais au moment où il approche du sexe de Marie-Claude elle se retourne et l’oblige à refaire le parcours à l’envers. Il redescend vers les pieds et Marie-Claude tourne encore et il recommence. Marie-Claude frémit sous les coups de langue mais pas un son ne sort de sa bouche, elle ne veut pas indiquer à son lécheur qu’il marque des points. Et la langue continue ses allers-retours mais cette fois-ci elle passe sur le sexe qui ruisselle et Bébert pousse un soupir de soulagement. Cette fontaine lui remonte le moral. Marie-Claude aime et elle ne peut pas le cacher. Son corps parle pour elle. Sa chatte est mouillée et ça, c’est bon pour lui. Alors, il reprend ses léchouillis et arrive aux seins si doux, si tendres mais aussi si tendus. Les tétons pointent très haut leur excitation et Marie-Claude ne peut retenir un gémissement. Alors Bébert se déchaîne et augmente le rythme des coups de langues en remontant vers le visage mais, une fois de plus Marie-Claude se retourne et il lui lèche le dos maintenant. La partie continue longtemps, Bébert a soif mais Marie-Claude s’en fout, elle est prise dans une ...