1. A la découverte d’un monde inconnu. (5)


    datte: 12/06/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: Pikatchu,

    Vous n’avez pas d’imagination pour vous amuser, à votre âge ? Je peux vous en donner si vous voulez. Julie, les yeux écarquillés de stupeur, ne dit rien. — Allez, Manu, redresse-toi, souris ; tu es tellement plus mignon quand tu as le sourire ! Réconforté, son sourire revient. — Maman, et en trois ? — Ah oui ; c’est pour Manu : sport. — D’accord, pas de problème, je vais m’y mettre. — Allez, j’ai faim ; on mange ! dit Alice. Le repas se déroule dans une bonne ambiance ; ils parlent comme si rien ne s’était passé. La principale conversation tourne autour des devoirs de vacances, le temps consacré par jour, les matières à revoir. Alice les aidera et Manu promet de faire du sport : il ira courir avec elles le matin, faire des abdos et se calmer sur la console. Comment va-t-on organiser les vacances, va-t-on partir un peu ? Après le repas, Alice décide de prendre le café dehors. Julie et Manu la rejoignent après avoir débarrassé la table, un verre de Coca à la main. — On peut venir avec toi, maman ? — Oui, si vous voulez. Julie s’installe sur le transat en face de sa mère, Manu sur celui situé à côté. Alice pose son regard sur sa fille ; son tee-shirt remonté jusqu’au haut de ses cuisses laisse entrevoir sa toison dorée, et Manu n’a rien mis non plus. Elle trouve ce spectacle amusant et un tantinet érotique, ce qui n’est pas pour lui déplaire et lui donne une idée. — Au fait, le plongeon dans la piscine tout nus de ce matin, c’était bien ? — Oh oui, maman. D’ailleurs — Si vous ...
    voulez, vous pouvez rester nus dehors, et même dedans. Cela ne me dérange pas. « Décidément, elle devine tout ! » Julie l’interroge : — Maman, tu vas le faire aussi ? — Pourquoi pas ? Mais je ne sais pas si notre pauvre Manu va résister longtemps avec deux nanas à poil, vu ce que ça provoque chez lui avec une ; alors, avec deux, je ne te dis pas Alice sourit ; Manu rougit et pose ses mains sur son entrejambe. Voyant le geste de Manu, Alice réalise tout à coup qu’elle aussi est nue dessous, et que si elle voit leur anatomie, eux aussi voient la sienne. Elle change légèrement de position – à l’avantage de Manu –, lance un regard coquin à sa fille, attend un peu puis se lève, un coup d’œil complice sur Manu. « J’aurais dû parier ! Je suis méchante avec lui ; il est trop mignon, ce petit. Il n’a pas eu de chance lui non plus » se dit-elle en rentrant dans la maison. — Je ferme pour garder la fraîcheur ; je vais faire un peu de ménage. Julie et Manu s’allongent nus sur une serviette, enduits de crème solaire, et se mettent à rêver en se tenant la main. « Faire du ménage ? Menteuse ! » Le PC est resté dans la chambre de Julie ; elle l’ouvre. Il dévoile un grand nombre de pages plus intéressantes les unes que les autres. Ayant vu ce qu’elle cherchait, elle le referme. Comme elle n’a pas envie de cuisiner, elle se met nue, enfile un short de sport et un débardeur bien moulant (tenue de jogging), prend son porte-monnaie et sort par la porte-fenêtre. — Je vais chercher des pizzas pour ce ...