1. Ces étudiants en rut


    datte: 13/06/2018, Catégories: Anal, Gay, Partouze, Auteur: etienneguy48, Source: xHamster

    agréablement surpris d'y voir un petit body musclé. Ce genre de corps de nageur. Et en plus, il y avait cette queue énorme qui allait me servir. Tu n'enlèves pas ton bermuda? Allez, depuis le temps que j'attends de te voir nu. Je m'exécutai, n'oubliant pas qu'il y avait tous ces jeunes dans le salon. J'avais beau être une salope, ces présences me dérangeaient quelque peu. Le jeune se mit à marcher autour de moi en me scrutant, comme s'il étudiait la marchandise. Wow... Tu as un body d'enfer, dit-il en me caressant. Tous ces muscles et ce cul si dur. Je sais que je vais avoir un plaisir fou à te baiser. Et il me poussa de sorte à ce que tombe sur le matelas avant de m'y rejoindre, plaquant tout son petit corps contre le mien avant de joindre ses lèvres contre les miennes. Cette peau si lisse, si jeune sur laquelle je glissais mes mains m'excitait tellement que j'en oubliai totalement les colocs jusqu'à... J'étais étendu sur le dos pendant qu'il me suçait lorsque je vis que la porte s'entrouvrait, laissant apparaître des visages sur lesquels je pouvais facilement percevoir la joie de nous regarder. Ma première réaction fut d'en aviser le jeune mais je me rétractai; en fin de compte, s'ils voulaient nous regarder, je n'avais rien contre. Ce ne serait pas la première fois que je me donnerais en spectacle. Et le jeune me mangeait le moineau avec tant de fougue que j'aurais été fou de l'en empêcher juste parce que sept autres mecs étaient entrées dans la chambre. Ils étaient tous ...
    là, leurs regards braqués sur nous et ils se tripotaient la queue par dessus leur jeans. C'est là que je compris que cette baise ne se passerait pas seulement entre le jeune et moi mais bien que je me retrouvais dans une orgie future, surtout lorsque l'un d'eux sortit sa bite de son jeans et se plaça de sorte à me la rentrer bien à fond dans la bouche. J'étais fait... Je me devais maintenant de jouer avec ces huit étudiants car, de toute façon, que pouvais-je y faire? Ils étaient plus nombreux que moi. En l'espace de quelques secondes, ils se retrouvèrent tous nus et mon jeune continuait à me sucer la bite comme si tout était normal. Eh oui, tout était normal car c'était dans la normalité des choses que le mec qu'on amenait à l'appartement soit offert à tous. Il savait fort bien que ses colocs seraient là, attendant qu'il revienne avec de la viande à se mettre sous la dent. Déjà, certains se faisaient fourrer, l'un debout, appuyé contre la porte et un autre, à quatre pattes sur le matelas, près de moi qui avait toujours cette bonne queue dans la bouche. C'est alors que l'un d'eux s'approcha de mon visage et me chuchota: &#034 Je suis certain qu'avec le cul que tu as, tu espères qu'on y passera tous&#034. Et voilà, le menu de la soirée m'avait été annoncé. Huit jeunes espéraient me péter la rosette et, grande chance pour eux, je n'allais pas refuser. C'était plutôt amusant de penser que toute cette jeunesse s'excitait juste à la pensée de fourrer un vieux comme moi et comme mon ...
«1234...8»