1. Marie assume


    datte: 13/06/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: Pissenlit,

    Marie assume Revenons en arrière dans notre vie de couple. J’avais toujours envie de voir Marie faire l’amour avec un étranger devant moi. Elle a longtemps refusé. C’est par des séances d’exhibition d’abord soft puis plus poussé et ce lors de nos sorties cinéma que Marie a fait l’amour devant moi avec une tierce personne. Le fait de s’exhiber, de sentir les regards des hommes sur elle d’oser l’interdit selon elle qu’elle s’est mise à s’exciter, mouiller et avoir envie d’être baisée. Nous avons pu réaliser plusieurs fois ce scénario et Marie y prenait de plus en plus de plaisir. Lors d’une discussion elle m’a avoué qu’elle voudrait aller plus loin dans l’humiliation via l’exhibition et c’est après avoir lu plein de sujets sur internet qu’elle a sorti le terme Domination/soumission. J’ai simplement coupé court en lui signifiant que je n’avais pas la fibre de maitre et que je ne pourrai jamais la punir ni la dresser. D’un commun accord, nous avons cherché un maitre pour Marie. Et c’est monsieur Jacques qui a fait irruption dans notre couple. Les épisodes précédents relatent le début de son éducation jusqu’à sa mise du collier autour du cou de Marie. Elle est donc la propriété de maitre Jacques. Après le départ de Gilles et des invités de Maitre Jacques, Marie et Aline suivirent leur maitre jusqu’au salon où elles durent se mettre en position d’attente face à face. -embrassez-vous lâcha Maitre Jacques -stop. Aline viens sucer ma queue et toi Marie donnes-moi ton ressenti de ...
    chienne, ce que tu attends et je veux que tu ne fixes que ma queue se faisant sucer. Allez debout, écartes les jambes, les mains derrière la tête et je t’écoute. -Maitre, je suis fière de vous appartenir et le fait d’avoir mon collier autour du cou me comble. Pour vous, je ferai n’importe quoi. Vous avez réussi à ce que je sois une chienne en chaleur et rien que de le dire, j’ai envie d’être baisée. J’appréhende vos ordres et cela m’excite. Le fait de porter la robe transparente, de me présenter nue à votre demeure me mettent dans un état. Je crois que j’en ai besoin pour mon équilibre. J’aime Gilles et veux rester son épouse mais le sexe à travers vous est plus fort. Maitre Jacques repoussa Aline et avertit Marie -tu n’as encore pas vu grand-chose dans ton éducation, ton dressage, et surtout pas dans les punitions et la douleur qui se transforme en plaisir. Je t’avais demandé de ne pas détourner ton regard de ma queue et j’ai constaté que tu n’as pas scrupuleusement mon ordre. Sur ce, il prit une laisse, l’attacha au collier de Marie et l’entraina dans sa salle privée. Docilement Aline les suivit. Pour la première fois, maitre Jacques mit un baillon dans la bouche de Marie et l’attacha à la croix St-André. Il demanda à Aline d’inspecter l’intimité de Marie et de lui dire si elle mouillait. -oui maitre elle mouille -pour ta désobéissance tu auras 10 coups de fouet et comme tu as un baillon, c’est Aline qui les comptera pour toi. Maitre Jacques n’y alla pas de main morte. Marie ...
«12»