1. Ludo


    datte: 13/06/2018, Catégories: grp, hsoumis, fdomine, hsodo, sm, init, Auteur: Azkinato,

    J’avais proposé une fois à Claire, ma chérie, d’innover un peu sous la couette, en faisant une petite partie à plusieurs. Habituellement, elle était prête à toutes sortes d’innovations, mais cette fois elle m’avait seulement répondu : — On verra. Je n’avais pas insisté ce soir-là, mais je l’avais relancée un peu plus tard. — Si tu veux, samedi je peux demander à Denis et Annie de venir. Ne les connaissant pas, elle m’avait précisé : — Ce sont des amis libertins un peu particuliers. Mais je te préviens que tu as intérêt à assurer, et ne pas me faire honte. Je ne les inviterai que si tu t’engages à faire plaisir à Annie. Après avoir promis de faire tout ce que me demanderait Annie, j’étais aux anges et impatient d’être au samedi. Le soir venu, il avait été convenu que l’on ne commencerait les festivités qu’après le dessert. Claire avait également annoncé qu’elle ne participerait pas, et qu’elle se contenterait de filmer et prendre des photos. Cette proposition ne me surpris pas outre mesure, car je savais qu’elle avait quelques tendances au voyeurisme. Je pensais qu’une fois dans l’ambiance, elle s’investirait aussi, et j’espérais qu’elle nous offrirait un petit show avec son amie. Son dernier morceau de dessert avalé, Annie attaqua : — Si tu retirais tes vêtements, Ludo, que l’on voie si tu es aussi bien fait que nous l’a dit Claire. Claire ne perdit pas une minute pour mettre en route la caméra et prendre son appareil photo. Je fus entièrement nu en quelques secondes ; Annie ...
    enchaîna : — Approche-toi, je ne vais pas te manger. Elle m’attira vers elle, m’obligeant à mettre mes jambes de chaque côté de ses cuisses. Comme elle était assise et moi debout, mon sexe déjà un peu tendu n’était pas très loin de son visage ; je crus un instant qu’elle voulait me faire une amabilité buccale. Elle se contenta de soupeser doucement mes bourses, avant de me demander : — Tourne-toi, et mets-toi à quatre pattes sur la table ; comme cela, on te verra bien de partout. C’est vrai que nous avions une table basse miroir, et que nous l’avions déjà testée plusieurs fois avec Claire. Lorsque je fus en position, Annie m’écarta davantage les cuisses. Je trouvais cette situation assez gênante pour moi, d’autant qu’elle s’approcha et me caressa franchement les fesses, laissant courir distraitement un doigt entre elles. Devinant mon état d’esprit, Claire s’approcha de moi pour me rappeler discrètement ma promesse : faire tout ce que me demanderait Annie. Annie se tourna vers Denis, qui n’avait encore pas dit ou fait grand-chose jusque-là, pour lui dire : — Regarde mon chéri, le joli petit trou que Ludo t’offre ; il n’a encore jamais fait l’amour avec un homme. En disant cela, elle avait bien écarté mes fesses, et je suppose que mon anneau était bien visible. Il n’était pas question de cela pour moi, mais j’avais promis à Claire. Une fois je lui avais fait une promesse que je n’avais pas tenue, et elle m’avait sevré sexuellement pendant plus d’un mois. Je ne tenais pas à ce ...
«1234»