1. Ludo


    datte: 13/06/2018, Catégories: grp, hsoumis, fdomine, hsodo, sm, init, Auteur: Azkinato, Source: Revebebe

    que cela recommence. Annie s’était franchement attaquée à mon petit trou qu’elle titillait avec une certaine dextérité. Lorsqu’elle eut enduit son majeur de vaseline, elle le fit pénétrer doucement et sans douleur. Moi qui n’affichais pas une érection au top jusque-là, je fus surpris de voir mon sexe prendre du volume malgré moi. — Tu vois mon chéri comme ça lui fait de l’effet. Il va aimer te recevoir, j’en suis sûre. Annie avait bien perçu mon trouble, et souriait de ma réaction présente. Claire avait délaissé l’appareil photo pour ne plus s’occuper que de la caméra, et filmer en gros plan le doigt indiscret d’Annie qui commençait à faire des allées et venues. Cette dernière continua son aparté avec son mari. — Avant que Ludo ne soit bien prêt, tu vas aller te mettre devant lui : il va t’offrir la primeur de sa bouche. C’est vraiment ton jour de chance ; tu pourras bien remercier Claire. En plus d’offrir mon derrière, il fallait à présent que je suce Denis. C’était trop pour moi, et je le fis savoir discrètement à Claire. — Réfléchis bien, me dit-elle. Tu as promis, et si tu n’es pas d’accord, tu peux toujours te rhabiller et repartir chez toi. Mais tu ne mettras plus jamais les pieds ici. J’étais amoureux fou d’elle : je n’avais pas d’autre choix que d’accepter. Denis était déjà debout devant moi, tenant son sexe en direction de mes lèvres. Voyant que j’hésitais à franchir le pas, c’est sans douceur qu’il me prit la tête et l’attira sur sa virilité, puis il commença à ...
    m’imprimer la cadence qu’il désirait. Annie avait approché son visage du mien pour me donner des conseils, sans cesser ses gestes dans mon fondement. Au contraire, il me semblait qu’elle avait accéléré le mouvement, et même glissé un second doigt avec son majeur. Cette situation totalement ubuesque m’excitait comme jamais je ne l’aurais pensé. Humilié par une femme et un homme que je ne connaissais qu’à peine, ma chérie filmant ma dégradation, je ne me reconnaissais pas. Je ne sais pas s’il était en manque, ou si c’est le fait de savoir que c’était ma première fellation qui l’excitait, en tout cas il ne lui fallut guère longtemps pour éjaculer dans ma bouche. Annie me conseilla fortement : — Avale tout comme il faut, sinon je serai très vexée. Elle avait à peine fini sa phrase que la première gorgée traversa ma glotte. Denis me tenait si fortement que je n’avais pu faire autrement. Une fois la première lampée bue et le premier moment de honte passé, finir de tout absorber ne fut qu’une formalité. Ce qui me gêna encore plus fut le fait de prendre plaisir à cette humiliation. Les doigts d’Annie qui me fouillaient avaient réussi à m’arracher une première éjaculation, qui atterrit sur le miroir de la table. Ce fut Claire qui nettoya mes traces de ses doigts, et sans lâcher la caméra, me les présenta en me disant simplement : — Lèche ! Au point où j’en étais, ce ne fut pas si terrible que cela, surtout que ma liqueur avait un goût moins fort que celle de Denis. — Pendant que Denis ...