1. LA RENOVATION (8/8)


    datte: 13/06/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: CHRIS71,

    Il y a quelques jours, j’ai accepté de jouer le jeu avec Patrick d’écrire un texte le plus explicite possible sur ce qui s’est passé entre Nathalie, Patrick et les hommes du chantier de rénovation de leur résidence dont Nathalie avait hérité. À chaque avancé Patrick a été d’accord sur ce que j’écrivais. C’est sur la finalité de l’histoire que nous avons une divergence. Patrick souhaite que l’histoire s’arrête sur ce que le couple a fait, alors que je pense que pour le plaisir des lecteurs une histoire qui se termine bien est plus agréable. Alors, nous sommes tombés d’accord pour que ce soient les lecteurs qui choisissent la fin de l’aventure. Fin n° 1 : J’ai envoyé ma lettre qui est restée lettre morte jusqu’à ce qu’un matin, je reçoive un dossier d’avocat pour une demande de divorce. L’avocat de Patrick a gagné et j’ai dû liquider le domaine pour qu’il touche la moitié de sa valeur étant marié sous le régime de la communauté. Ma vie continue et permettez-moi de garder ce que je suis devenu pour moi. Fin n° 2 : J’ai envoyé ma lettre sur la boîte Mail de Patrick et j’ai attendu cinq jours avant d’avoir une réponse. • Samedi vingt heures dans notre restaurant met ta tenue la plus sexy. Le restaurant, je le connais bien, c’est celui où il s’est agenouillé et qu’il m’a demandé de l’épouser. Le restaurant est celui où nous fêtons tous les grands événements de la vie de notre couple. Naissance de notre garçon, dix ans et plus de mariages. Jamais nous ne sommes allés là-bas pour un ...
    événement triste. Qu’il veuille me quitter, je le comprends mais me l’annoncer là, j’aurais du mal à comprendre. Toute l’après-midi de notre rendez-vous, Ousman et Yasmina supportent mon excitation ou mon impatience lorsque nous essayons de faire la décoration de la dernière de nos chambres avant que je demande le certificat de conformité pour ce type d’établissements. Excitation, je penche plutôt pour impatience qui se traduit par des excès de mauvaise humeur lorsque nos amis essayent d’orienter les choix vers un tissu, un couvre lit ou la couleur du linge de toilette pour la salle d’eau. Ils viennent près de moi lorsque je vais me préparer et leurs mains viennent me passer l’éponge dans le dos. Elle me coiffe en me rassurant mon mari a dû ouvrir les yeux sur ce qui nous est arrivé et va me faire amende honorable. J’arrive au restaurant et la patronne qui était déjà là lorsque Patrick a fait sa demande en mariage me conduit à sa table. Je le connais bien et le regard fermé qu’il présente me glace légèrement. Pas un mot jusqu’au dessert. Il me regarde de temps en temps, mais fuit aussitôt. • Nathalie, si je t’ai fait venir ce soir, c’est pour t’avouer une chose que j’ai sur le cœur depuis plusieurs jours. Je vais me faire massacrer, il va me cracher la haine qu’il a pour moi depuis qu’il m’a vu me faire baiser comme une chienne par tous les mâles qu’il pense que j’ai allumé pendant les travaux. • Nathalie, je t’ai trompée et je te trompe encore tous ces jours-ci. Incroyable, ...
«1234»