1. Ma colocataire est lesbienne


    datte: 16/06/2018, Catégories: Lesbienne, Masturbation, Auteur: style02,

    Je m’appelle Sophie et je suis une jeune femme de 20 ans qui partage un appartement avec une autre fille du même âge pendant mes études. Nous nous sommes connus sur internet grâce auquel elle a passé une annonce pour trouver une colocataire pour cet appart. Au début, notre colocation se passait très bien, car nous nous entendions comme deux copines. Nous sortions ensemble au restaurant, allions voir des films au cinéma, bref une vie d’étudiantes. Puis elle est devenue distante avec moi et je n’en connaissais pas la raison. J’ai compris au bout d’un moment qu’il y avait quelqu’un dans sa vie. J’ai tout de suite pensé à un garçon, mais j’étais très loin d’imaginer ce que j’ai découvert un soir de semaine. Je suis rentrée plus tôt que prévu et je n’ai trouvé personne dans l’appartement. Pensant qu’elle était sortie avec son copain, je me suis fait couler un bon bain chaud et je me suis détendue en écoutant de la musique. J’ai fermé les yeux et je me suis assoupie. Lorsque je les ai ouverts, j’ai vu ma colocataire nue face à moi, qui était en train d’enjamber le rebord de la baignoire pour me rejoindre dans le bain. C’était une baignoire d’angle dans laquelle il y avait de la place, mais j’étais tout de même gênée. Elle était naturelle et détendue et cela ne semblait pas la troubler outre mesure. Nous avons discuté et j’ai senti sa main me caresser la jambe. Je lui ai dit sur le ton de la plaisanterie que cela m’excitait sauf qu’elle était excitée pour de bon. Elle s’est ...
    approchée de moi et a collé ses lèvres contre les miennes. Je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête, mais je lui ai rendu son baiser et nos langues se sont mêlées. Sa main a glissé entre mes jambes et a écarté mes lèvres du bas pour se faufiler un passage dans mon vagin. Ses doigts ont fouillé mon entrejambe pendant que nous échangions des baisers baveux. J’étais très excitée et lorsqu’elle a pris ma main pour la mettre contre son sexe, j’avais le cœur qui battait la chamade. J’ai caressé son sexe et j’ai vu ses yeux se plisser. Je donnais du plaisir à une fille. Beaucoup de choses se sont passées dans ma tête. Elle m’a dit de sortir du bain et de la rejoindre dans sa chambre. Elle était allongée sur le lit, jambes écartées et m’a guidée pour que je lui fasse un cunnilingus. Ma langue a fouillé chacun des recoins de sa chatte et j’ai découvert le gout sucré de la mouille dans ma bouche. Nous nous sommes mis en position du 69 et nos langues et nos doigts ont fouillé nos orifices humides. Elle a attrapé un minigode dans le tiroir de la table de nuit et me l’a glissé dans la chatte tandis que sa bouche aspirait mon clitoris. Moi, qui avait des aprioris sur les sextoys, j’en suis revenue trempée et comblée. Ses mouvements se sont accélérés et j’ai fait de même, car je sentais l’orgasme envahir mon bas ventre. Nous avons joui ensemble et un flot de mouille a inondé les draps de son lit. Elle m’a proposé de dormir avec moi le temps que les draps sèchent. Nous avons dormi l’une contre ...
«12»