1. Massages fraternels (1)


    datte: 22/06/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Emy_Nat,

    -------- Edit pour le correcteur : seuls les 2 premiers paragraphes ont été changés. L'âge semblait incompatible avec la charte du site, désolé. Je n'ai pas vu d'autre irrégularité mais si c'est à nouveau refusé je referai un passage complet. -------- Ce texte est un fantasme au croisement de l'inceste, de l'homosexualité, et du massage érotique Moi c'est Paul, Thomas est mon petit frère, plein d'énergie mais parfois maladroit, pas très bavard en général, sensible à l'intérieur. Depuis notre majorité nous avions chacun connu des filles, été amoureux aussi, et nous en parlions assez facilement - en exagérant bien sûr comme font tous les garçons ! Jeux d'enfants Nous passions des vacances comme d'habitude dans la maison de famille sur la côte d'azur. Thomas et moi étions dans la piscine, le reste de la famille était parti. Comme souvent, nous faisions nos jeux d'adolescents de 20 et 22 ans, deux coqs mesurant leur force et jouant à se défier. A force de chahuter je me retournai le dos et nos éclaboussures durent stopper. J'allai m'étaler sur la serviette, étendue dans l'herbe et il fit de même. Je lui en voulais de m'avoir poussé maladroitement sur le bord et ne tarissais pas de reproches en riant. Mais à ma surprise, il me proposa de me masser le dos, ce que j'acceptai. Détente inattendue Je fus surtout surpris, moi qui pensais qu'il allait m'écraser le dos de ses mains en faisant exprès de me faire mal, pour rigoler, en fait ce massage me détendait là où j'avais mal, et je ...
    parlais alors de moins en moins. Il faisait les choses bien le petit ! C'était finalement agréable et je l'implorai de continuer. - C'est vraiment trop bien, vas-y ne t'arrête pas ! - Dis-je alors. - Ca va n'en profite pas hein, répondit-il, - Tu es bien lancé pourtant ! Sérieusement ça détend tu devrais me faire ça plus souvent ! - Bon. Si je continue, après tu m'en fais un aussi alors ? - D'accord ça marche. Il continua alors à me masser le dos tranquillement et je m'oubliais au soleil sans bouger. A force de me détendre je finis par avoir une belle érection, cachée entre la serviette et moi, qui ne manqua pas de me troubler. Cela devait être la détente du moment présent et aussi mon besoin de sexe, puisque ma copine n'avait pu m'accompagner en vacances. Au moment de s'arrêter de me masser, les parents arrivèrent et j'en profitai pour lui dire en riant que mon tour serait pour une autre fois ! Chacun son tour Tom et moi étions dans la même chambre, puisque ma grande soeur Camille dormait avec son copain à côté. Autrefois nous dormions tous dans la même chambre pour discuter tard dans la nuit, grignotter le fond du frigo en jouant aux cartes. Avant d'aller dîner nous remontions prendre une douche et, fatigués comme d'habitude de s'être endormis après minuit, nous avions l'habitude de s'étaler sur le lit en attendant d'être appelés pour manger. Quand je sortis de la douche, Tom était en caleçon sur son lit, sur le ventre comme prêt pour le massage qu'il me demanda en retour. Je ...
«1234»