1. Je me commets (1)


    datte: 23/06/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: fabrissa, Source: Xstory

    Je rêve depuis longtemps de me commettre avec une copine. Je ne sais si elle sera de mon avis, si elle aimerait me donner du plaisir et en recevoir de moi. Nous nous connaissons depuis longtemps. Nous nous sommes vues nues souvent et un jour j'ai eu envie d'elle. Je voulais lui donner ce plaisir suprême d'orgasmes partagés. J'avais la chance que nous allions souvent dans la chambre de l'autre pour bavarder comme seules savent les filles. Je lui racontais comme je me masturbais, ce que je ressentais nue sous la douche avec le jet sur mon intimité. Mais à, force de parer sexe, un jour je ne me suis plus retenue. Il fallait que je me donne du plaisir. Là, sans hésitation je passais ma main dans le jean, touchais vaguement la chatte mouillée. Elle me regardait un peu interloquée, souriant un peu. Je prenais ce sourire pour une invitation à me masturber devant elle. Je sortais du jean, enlevais mon string et ma main commençais à me caresser. Le plaisir ressenti me la faisait un peu oublier. Je fermais les yeux, comme toujours quand je me masturbe. Ne te gênes pas, fais comme chez toi. Merci, pourquoi te n'en fais pas autant. Chiche. C'était ces derniers mots avant la suite. Elle aussi se mettait pratiquement nue, les deux mains sur la chatte. Je voyais clairement qu'elle se touchait. Elle faisait comme moi en se tendant, se détendant pour recommencer. Je voyais clairement ses doigts caresser sa fente. C'est bon, je vais arrêter pour ne pas jouir de suite. Moi aussi. Tu veux ...
    m'embrasser ? Donne moi ta bouche. J'avais envie de ses lèvres aussi notre baiser, le premier était formidable. Nos langues jouaient ensemble. Nos bouches restaient collées comme unies par de la colle. Mais nos mains allaient sur le corps de l'autre. Je me souviens encore des caresses qu'elle me faisait sur les seins. Moi j'étais plus directe. J'avais déjà une main sur son sexe. Je sentais sa chaleur interne, la moiteur de ses lèvres. Nous nous embrassions toujours quand nous avons commencer à nous caresser comme des lesbiennes. Sa main était agréable sur ma chatte comme la mienne sans doute sur son endroit. J'avais ma paume entière sur son pubis. Je mettais simplement un doigt, le majeur dans la fente, en cherchant uniquement le clitoris. Nous nous faisions simplement plaisir sans chercher le grand saut. Mais pourtant l'envie d'aller plus loin était en elle au moins. Je sentais bien un doigt sur le clitoris. Elle savait bien le caresser. Et moi je me laissais faire dans l'attente d'autre chose qui brusquement est venu ! Quel orgasme magnifique. Elle laissait sa main sur mon sexe tout le temps que je jouissais. Mes spasmes étaient d'une longueur inégalée. Ma langue dans sa bouche lui caressait la sienne. J'étais simplement heureuse de mon orgasme inattendu. Et puis elle s'est retourner pour m'embrasser le pubis. Je me trouvais moi aussi avec son sexe pas loin de mon visage. Elle écartais largement ses jambes. Je ne savais pas quoi faire quand elle a collé son sexe sur mon visage. ...
«123»