1. MASSAGE SENSUEL


    datte: 23/06/2018, Catégories: Gay, Lesbienne, Auteur: LaWeed62,

    MASSAGE LUI C'était le jour du massage, petit plaisir mensuel, comme une gâterie que l'on aimerait avoir plus souvent. C'est vrai que l'on peut considérer ce plaisir comme quelque chose de superflu ou de chic, mais quand il y pense, cela fait tellement longtemps qu’il n’avait pas senti de mains féminines sur son corps. L’accueil est chaleureux, courtois et souriant, elle est douce, charmante et agréable. L'ambiance de la salle est feutrée et tamisée, au point d’oublier la musique pas toujours de meilleur goût. Il se prépare, se retrouve juste en boxer, allongé sur le ventre... elle arrive pour lui donner ce qu'il attend d'elle, de la douceur et un plaisir relaxant. Tout commença comme d'ordinaire, une conversation anodine pendant qu'habilement elle relaxait ses jambes de gestes gracieux et efficaces. Il aimait sentir ces mains douces jouer avec ses muscles pour les détendre. Il dérivait toujours vers des lieux où la délicatesse féminine est reine, où seul le plaisir du moment comptait. Elle venait de terminer ses jambes, les laissant comme dans un duvet de bien-être pour doucement prendre possession de son dos. Un nouveau baLlet de finesse qui se déroule sur sa peau et la présence plus proche de la masseuse firent augmenter ses sensations de bien-être. Ces lieux de délicatesses devenaient de plus en plus sensuels... quelle fut sa surprise quand il sentit les mains se glisser sous l’élastique de son boxer, masser ses fesses ... Il sentit son visage s'approcher, sa voix lui ...
    dire de ne pas bouger et d'en profiter pleinement. Elle en profita pour lui laisser un baiser sensuel irradier sa nuque. Ses mains façonnaient petit à petit un temple de désir qui se construisait le long de son dos. Une délicatesse érotique qui l'enflammait de plus en plus. C'est tout naturellement qu'elle fit glisser son boxer le long de ses jambes. Il ne s'inquiétait même pas du risque d'être pris en flagrant délit, que quelqu'un les surprenne. Tant pis pour la honte qu'il pourrait avoir de se retrouver nu comme ça. Il ne ressentait que le plaisir montant de ce moment spontané. Quand elle lui demanda de se mettre sur le dos, il le fit sans gène, de toute façon elle connaissait le résultat de ses caresses. Elle le regarda avec un sourire coquin et commença à masser le haut des cuisses à la hauteur des hanches. Elle semblait tout faire pour éviter de toucher son plaisir qui n'attendait que ça. Elle était de plus en plus mutine en voyant son impatience qu'une main dé****. Elle glissait le long de ses hanches, titillait l’intérieur de ses cuisses, savant dosage d'onctuosité qui se traduisait par un plaisir grandissant. Lorsqu’elle déposa un baiser sur son bas ventre, il pria pour qu'arrive enfin le supplice. Elle l'exhaussa. ELLE Qu'est-ce qui lui avait pris? Bien sûr, elle le trouvait charmant, gentil et agréable. Ce n'était pas le seul qu'elle voyait passer dans le salon, mais lui, il avait ce petit truc en plus. Mais de là à le faire sur la table de massage, elle était folle... ...
«123»