1. Journal intime : là où tout a basculé


    datte: 27/06/2018, Catégories: Anal, Gay, Auteur: cedex33,

    15 janvier 2017 Putain, j'ai acheté une nouvelle voiture - une audi - il me faut absolument une augmentation cette année. Je dois passer mon évaluation annuelle dans 3 jours, il faut que je sois au top, il faut que j'arrive à convaincre ce connard de manager que c'est par ma nouvelle stratégie qu'enfin la société devient rentable cette année... 16 janvier 2017 Mes tableaux sont prêts, c'est assez convaincant, sauf la branche &#034Gaypride&#034, on est concurrencé par les chinois : les chiffres décollent pas. Pourtant il faut que je trouve une explication : c'est une idée du grand patron et je sais que Bobidicool, mon manager, s'est engagé à être presque à l'équilibre sur ce développement. 17 janvier 2017 J'ai croisé Bobidicool dans les couloirs ce matin. Il avait l'air de bonne humeur. S'il n'avait pas été mon manager, ça fait longtemps que j'aurais essayé de me le taper. 23h00 : une bonne branlette et il faut que je dorme : demain est une dure journée. 18 janvier 2017 06h00 Je saute du pieu. A poil, j'avale un bon café noir et je saute sous la douche : aujourd'hui est une grande journée : mon entretien annuel est ce soir à sept heures. Toujours les mêmes questions : quoi porter ? En tout cas, pour les grands événements, je mets toujours mon Jockstrap fétiche. Il est un peu usé, il faut dire qu'il en a vu... D'ailleurs, il fait partie de la gamme &#034Gaypride&#034, en fait c'est le nom donné à l'usine : c'est en réalité la collection HOMMBODY développé pour toucher le ...
    public Gay. J'enfile une chemise bleu, un jean...et me voilà parti au boulot dans ma nouvelle Audi. 09h30 Point prod. Dans l'usine, RAS. 18h15 L'angoisse monte. je suis à mon dixième café. Je vais pisser. 18h30 Je vais pisser. Me toucher la bite doit me rassurer. 19h00 Je frappe au bureau de mon manager. J'entends &#034Entre&#034. Il est au téléphone. &#034Assis-toi&#034. Obéissant je prend je fauteuil et m’assois. Je veux pas me montrer indiscret mais j'assiste à la conversation. Il se lève brusquement de son fauteuil, consulte son calendrier...&#034ok&#034 marmonne t-il. Il se rassoit. Est-ce que j ai bien vu ? Il avait une putain de gaule. Une bosse sous son costard. Un effet avec les plis du pantalon ? Il n'a pas l'air gêné. Ça me laisse perplexe. Il raccroche. 19h12 &#034J'étais avec Laurent (le grand boss). Il n est jamais à court de idées pour faire du fric : avec la collection HOMMBODY il vaut lancer en parallèle la vente d accessoires SM soft et chic. Ça m'à fait triquer son idée : t est pas choqué, on est entre hommes, on a rien à se cacher. Il enchaîna : A toi&#034 J'étais déstabilisé. Je ne savais plus pas où commencer. - &#034Aller GO !! j ai pas que ça à foutre - ma femme a réservé dans un restaurant à 20h00. Il te reste une grosse demi heure. De toute façon, tu es un bon élément : rien à dire les chiffres sont au rendez vous, tu mènes bien tes équipes. Un seul sujet te pénalise HOMMBODY. Tu t'es engagé à être à l'équilibre et ce n'est pas le cas&#034. - &#034Quel ...
«123»