1. Ma femme et les routiers ( histoire fantasmée)


    datte: 03/07/2018, Catégories: Anal, Mature, Partouze, Auteur: fety, Source: xHamster

    Moins d'un mois s'était écoulé que ma salope d'épouse me rappelait son désir de servir d'objet sexuel à de nombreux hommes. Je lui répondis que son souhait serait exaucé le lendemain soir. Le jour dit, ma femme passa sa journée à se préparer pour l'orgie en s'épilant soigneusement son sexe et son anus, se mettant du vernis à ongles bien flashy et se maquillant outrageusement. Pour ma part, je préparais ma camionnette qui servirait de baisodrome en y installant un matelas épais et ajoutant des éclairages afin que l'intérieur fût violemment éclairé ne laissant ainsi aucun doute sur ce qui s'y passait. La nuit tombée, ma salope d'épouse revêtit sa tenue de pute soumise et nous partîmes vers l'aire de repos pour routiers. Arrivé à l'entrée de l'endroit, je m'arrêtai en coupant les phares et mon épouse alla se mettre en position levrette sur le matelas et mis son masque. J'allumai l'éclairage intérieur et constatais avec satisfaction qu'aucun routier perché dans sa cabine ne pourrait rater le spectacle de mon épouse attendant de se faire saillir comme une chienne ! Je redémarrais en prenant bien soin de laisser mes phares éteints afin d'attirer leur attention. Passant au ralenti devant leur cabine, je leur offrit le spectacle de mon épouse attendant leurs saillies. Je me garais un peu plus loin et n'attendis pas longtemps. Deux routiers frappèrent au carreau. Ils me remercièrent pour le spectacle et demandèrent s'ils pouvaient baiser ma femme. Je répondis qu'elle ne demandait que ...
    cela et que les seules conditions n'étaient pas de v******e physique et port obligatoire du préservatif. Ils acceptèrent avec joie et entrèrent à l'arrière de la camionnette. Entendant la porte s'ouvrir ma salope d'épouse commença à se trémousser, impatiente qu'elle était de se faire défoncer par tous ses orifices. Les deux hommes commencèrent à la palper partout et introduisirent leurss doigts dans ses orifices offerts. Un des routiers retira ses doigts du vagin complètement couvert de mouille tant elle était excitée ! Voyant cela, ils mirent les préservatifs et pénétrèrent l'un la bouche et l'autre le vagin avec f***e. La garce était bien embrochée ! Ils la défonçaient littéralement et mon épouse gémissait de plaisir. Remarquant qu'ils avaient affaire à une sacrée salope, ils stoppèrent leurs va-et-viens pour la laisser s'agiter sur leurs bites. Elle était complètement déchaînée se balançant d'avant en arrière frénétiquement et s'empalant complètement sur les deux queues. Les routiers la relevèrent et la mirent entre eux et passant les mains sous ses genoux la levèrent comme une plume. Ils la firent redescendre sur leurs vits la prenant ainsi en double pénétration. Ma salope exultait, les encourageant à bien la défoncer et cria qu'elle en voulait plus ! Entendant cela, ils la prirent en double vaginale ce qui la fit crier de plaisir . Mais ce n'était pas assez pour cette pute et elle leur demanda de l'enculer en double. Elle gémit de douleur quand les bites commencèrent à ...
«12»