1. Le chemin de l'école, partie 12


    datte: 04/07/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: July,

    Je ramasse ensuite les vestiges de nos ébats et range mes jouets. Puis je file à la douche. L'eau chaude détend mes muscles. En sortant de la cabine, je me sèche et en enfile un mini short en jeans et un débardeur de sport. En guise de repas, j'avale un bol de soupe et un yaourt. Une fois ma vaisselle faite, je m'installe sur le canapé avec un bouquin, de la musique en fond. Il est vingt heures quinze. J'ai à peine lu deux lignes que quelqu'un toque à ma porte. Certainement un voisin venu se plaindre de ma musique. J'ouvre la porte et je vois Thomas, une bouteille de vin blanc dans la main. - Un voisin m'a laissé entrer quand il est sorti. Et ça m'arrangeait bien vu que je voulais te faire une surprise. Je reste bouche bée dans l'encadrement de la porte. - On peut rester là mais je pense pas que ce soit des plus agréable, mais tu veux que je parte y a pas de problème, je veux pas m'imposer... - Ben non rentre. C'est juste que je ne m'attendais pas à te voir débarquer chez moi en fait... Il retire sa veste en cuir et je la prend pour l'accrocher au porte-manteaux. Je l'invite à s'asseoir sur le canapé. Je le rejoins, deux verres à vin et l'ouvre-bouteille à la main. Il s'occupe de déboucher la bouteille et remplis les deux verres. Il m'en tend un. - Merci. Sandrine m'a dit que c'est elle qui a lâché l'info pour Romain. Tu t'es trouvé une alliée. - Je vais pas me plaindre d'avoir un peu d'aide, tu as l'air difficile à convaincre. Je ne sais plus quoi dire : en sa présence, je ...
    perds tous mes moyens. Il me plaît bien plus que ce que je veux bien avouer. Comme s'il sentait mon malaise, il change de sujet : - Il est chouette ton appart'. - Tu veux que je te fasse visiter ? Il acquiesce. Je lui faut faire le retour du propriétaire, et je me détends un peu. De retour sur le canapé, il pose une main sur ma cuisse. J'aime le contact de sa peaux. - Mathieu est fan de toi je crois. Il n'a pas arrêté de parler toi en rentrant de l'école. - C'est gentil. Je l'aime beaucoup aussi. Il est comme toi, il a toujours le sourire. A la récréation il vient me faire des câlins et des bisous. Quelques instants de silence. - Tu es très jolie comme ça. Ça te va bien les cheveux ondulés. Tu devrais les laisser plus souvent comme ça. Il se penche alors vers moi et chuchote à mon oreille : - J'ai eu envie de toi toute la journée. J'avais meme peur que ça se voit à l'école avant. Il passe une main sous mon top dans mon dos pour me rapprocher de lui. Je suis une nouvelle fois vaincue, incapable de lui résister. - J'ai jamais autant eu envie de quelqu'un ! Je crois que je ne pourrais jamais je lasser de ton corps, de t'embrasser, de sentir ta chatte humide se serrer autour de ma queue et de t'entendre jouir. Ces mots obscènes dans sa bouche sont incroyablement sexys. Ses lèvres viennent à la rencontrer des miennes. Il m'embrasse tendrement. Ça contraste avec le langage cru qu'il vient d'employer. Je le repousse en arrière pour qu'il s'installe contre le dossier de mon canapé et ...
«123»