1. Je rends service à ma femme (2)


    datte: 04/07/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Hardcore, Partouze, Auteur: zuludawn75,

    Le soir venu, je quitte mon bureau un peu en avance histoire de passer plus de temps avec Sophie. Au passage je préviens mon épouse du fait que je rentrerais plus tard puisque je dois récupérer ses notes. Quand j'arrive à la porte je bande comme un âne à l'idée de sauter à nouveau cette jolie femme si facile et accueillante qu'est Sophie. Je sonne. La porte s'ouvre et je me retrouve nez à nez avec un homme. Alerte ! Alerte ! Plan cul foiré ! Retour à la base ! Je me présente et explique la situation en prenant bien soin de ne pas parler de ma première visite ce matin. Marc, le mari de Sophie m'invite à entrer. Sophie lui a parlé de ma visite et a mis de côté les notes de cours pour ma femme. Si je veux bien m'installer au salon pour prendre un verre, il va chercher les notes. En pointant la porte du salon il me dit avec un grand sourire :&#034J'ai installé l'apéritif sur la table basse si vous voyez quelque chose qui vous fait envie, n'hésitez surtout pas faites vous plaisir. On est à la bonne franquette ici.&#034 Un peu surpris par cet accueil, je le remercie et entre dans le salon. Et là ! Sur la table basse je vois Sophie totalement nue, allongée sur le ventre, les jambes écartées, les bras ligotés dans le dos et les yeux bandés par un masque comme ceux que l'on donne dans les avions. Elle est installée de façon à ce que sa chatte, son cul et sa bouche soient parfaitement accessibles à qui en aurait envie. Mon érection revient instantanément. J'aperçois une bouteille de ...
    whisky et des verres, je m'en sers un et commence à le siroter en tournant autour de Sophie qui s'agite un peu et suis ma progression en tendant l'oreille. Sa chatte est luisante d'excitation. Au passage je glisse un doigt le long de ses lèvres sans la pénétrer, Elle pousse un petit gémissement de surprise et essaie de pousser contre mon doigt. Mais comme Marc l'a bien ligotée elle ne peux vraiment pas bouger. C'est justement à ce moment qu'il fait son entrée dans le salon avec la chemise des notes sous le bras. Il me la tend en souriant. Je la range aussitôt dans la serviette et le remercie. &#034Je vous remercie pour le verre et la vue.&#034 &#034C'est avec plaisir. Vous ne voulez rien de plus... disons consistant qu'un whisky ? Si Sophie avait son mot à dire elle ins****rait pour que vous fassiez comme chez vous et que vous rentriez dans le vif du sujet.&#034 &#034Alors si le maître de maison et la charmante hôtesse insistent je ne veux pas vous froisser.&#034 Je défais ma braguette, sors ma bite et mes couilles du pantalon et me place devant Sophie. Je passe mon gland sous son nez, elle entre ouvre la bouche et je m'y engouffre d'un seul coup le plus loin possible. Sa bouche est chaude et accueillante. Je tiens Sophie par la tête et commence à lui baiser la bouche lentement quand son mari qui était en train d'enlever son pantalon se place devant ses fesses et la pénètre d'un seul coup. Sans vraiment le vouloir nos mouvements se synchronisent de sorte que nous sommes au plus ...
«12»