1. Les joies du camping


    datte: 04/07/2018, Catégories: Première fois, Tabou, Auteur: jamel03, Source: xHamster

    Ca y est, c’est parti pour 15 jours de vacances !!! Enfin quand je dis vacances…. Ma mère a eu, avec sa grande intelligence, l’idée de m’imposer dans les vacances entre ma sœur ainée et son copain, un vrai blaireau que je ne supporte pas. Passer 15 jours dans une tente à partager les toilettes avec des inconnus et me retrouver à la soirée miss camping, très peu pour moi. Moi c’est Thibault, j’ai fêté mes 18 ans en début d’année, de nature très timide j’ai du mal à rencontrer du monde et je suis habitué à mon petit confort. Tout le contraire de ma sœur Chloé, à 22 ans c’est la star de la famille, étudiante modèle et brillante cavalière, elle a tout pour plaire. Elle est d’ailleurs casée depuis 2 ans. Son mec, Maxime, 25 ans, est pour moi une vrai plaie. Militaire de carrière, il attend depuis 2 mois sa prochaine affectation. Et surtout sa manière de m’appeler « champion » à chaque fois qu’il s’adresse à moi me rend fou. Me voici donc en voiture à écouter les paroles de Maxime : - Tu vas peut être te trouver un amour de vacances, hein champion ? - Laisse-le un peu tranquille. - Bah quoi ? Moi à son âge j’avais déjà un beau palmarès !!! On arrive enfin au camping en fin d’après-midi, j’en peux déjà plus de lui. Le camping est sympa et déjà bien rempli de monde, on a un emplacement près de l’accès à la mer, ce que j’apprécie parce que j’adore me baigner. Après avoir monté la tente composée de deux chambres et d’une partie commune on décide d’aller profiter des derniers rayons de ...
    soleil à la mer. - Il y a de la meuf, hein champion ? - Mais tu as fini un peu !!! tu sais bien qu’il est timide. Timide, oui ça s’est sûr, mais aveugle non, et il n’a pas tort, des jolies filles il y en avait plein mais une surtout retient mon attention, Chloé. Il faut dire que la nature l’a gâté, c’est le sosie de la chanteuse Jennifer. Et surement parce que je n’ai pas l’habitude de la voir en maillot, je profite derrière mes lunettes de soleil pour mater son corps. Après la baignade et un tour au sanitaire pour prendre la douche, nous sommes allés manger à la pizzeria du camping et vers minuit on décide d’aller se coucher. Vers 2 heures du matin du bruit me réveille : - Non Maxime, il est à côté, ça me gêne - Allez, s’il-te-plait, sens comme je suis dur - Mais s’il se réveille ? - Ne t’inquiète pas je fais vite Je commence à entendre du mouvement et le bruit caractéristique de deux corps emboités. Mais quel connard ce type, il a tellement peu de respect pour moi qu’il se permet de sauter ma sœur avec moi a moins de deux mètres d’eux…. En plus ma sœur qui commence à gémir tout doucement, pas de respect elle non plus, mais la haine commence à faire place à l’excitation. Entendre ma sœur qui essaye d’étouffer ses cris de plaisir fait que je commence à bander en m’imaginant être a la place de Maxime. Je baisse mon boxer et je m’astique en suivant les gémissements de ma sœur. Seulement, pris dans mon élan j’ai dû faire un peu trop de bruit et j’entends : - Thibault, tu dors ? ...
«123»