1. Dans les gorges (1)


    datte: 05/07/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Olive, Source: Hds

    Avec ces chaleurs, rien de tel qu’un petit plongeon dans les gorges proches de chez nous pour se rafraichir ! Nous avions jeté les enfants chez les grands parents et nous étions autorisés la sortie couple qui nous manquait tant depuis plusieurs mois maintenant. C’est dire que nous avions quelques envies contraintes, car même si nous maintenions un rythme de relations sexuelles satisfaisant pour l’hygiène, les folies sont moins faciles à faire avec les enfants dans les parages. Donc nous voilà au bord de l’eau, on est venu avec un petit bateau électrique, et après quelques plongeons on s’est posé dans un petit coin abrité à la fois du soleil et des gêneurs, notre bateau faisant rempart : « ici c’est occupé ! » Ce moment de détente est délicieux, et je profite du calme et du paysage en caressant le paysage qui est le plus attirant à côté de moi : ma femme ! Il faut bien dire qu’elle est particulièrement sexy aujourd’hui, un bas de maillot sévèrement échancré laissant apparaître son cul rebondi, tandis qu’aucun bretelle de soutien-gorge disgracieuse ne vient gâcher son joli dos. Je la caresse donc tant et si bien que, changeant de position sa main vient toucher involontairement ma bite déjà bien tendue du plaisir de tripoter ma femme en extérieur : « oh chéri, on dirait que tu as une contraction ! » me dit-elle en palpant cette dernière. « Tu devrais me mettre de la crème ça te détendra . » Intéressant, elle qui craint habituellement d’être surprise en extérieur m’autorise ...
    explicitement à jouer avec elle . Alors je saisis l’huile au monoï, et, bon serviteur, je commence à lui tartiner le dos avec application. Naturellement, et pour une application consciencieuse, mes mains se rapprochent de son bassin, et juste comme j’allais entamer une négociation, ma femme me dit « il faudrait mieux enlever ce maillot, non ? On risque de la tacher avec la crème . ». Plus aucun doute maintenant, elle est aussi excitée que moi de se retrouver dans la nature, dans un espace protégé des regards, avec son amoureux. Une fois qu’elle a descendu son maillot j’entreprends à nouveau mon application-massage-tripotage de son corps. Je roule dorénavant sur ses fesses, ensemble les deux mains bien appliquées dessus, puis séparément, une main massant pendant que l’autre caresse. Elle commence à gigoter quelque peu, faisant montre de son excitation grandissante, mais je ne m’en laisse pas conter : j’évite les zones dangereuses et poursuit mon chemin jusqu’aux jambes et termine par les pieds. « voilà ma chérie, je pense que tu ne crains rien maintenant ! » « pas sûr, tu n’es pas passé partout, t’imagines si j’attrapais un coup de soleil sur mon minou » Je n’attends pas qu’elle m’invite plus, et remontant doucement ses jambes, j’atteins le cœur du volcan, en pleine coulée d’ailleurs : « mais ma chérie t’es trempée ! » « Ouiiiiiii » me répond-elle en levant son cul vers mes caresses. Je prends donc un peu d’assurance et commence à la doigter avec plus de vigueur jusqu’à ce que je ...
«12»